Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Google supprime ses services obsolètes




Google supprime ses services obsolètes
Le géant de Mountain View poursuit la fermeture de ses activités qui ne rencontrent plus de succès. Parmi elles, iGoogle, Google vidéo ou encore Talk Chatback.
Google a annoncé la fermeture de cinq de ses services. Le géant de Mountain View va en effet progressivement arrêter l'activité de ceux qui sont devenus obsolètes ou redondants. Il compte en effet recentrer ses activités autour de son réseau social Google +. Google Mini, Google Talk Chatback, Google Video, Symbian Search App et le plus important, iGoogle vont donc cesser d'exister sous leur forme actuelle.
Google Vidéo n'acceptait plus de nouveaux upload depuis 2009 et fermera définitivement ses portes cet été. Les utilisateurs de ce service auront jusqu'au 20 août pour migrer sur Youtube, détenu par Google. Après cette date butoir, la firme américaine enverra automatiquement les vidéos restantes sur sa plate-forme Youtube, mais en y mettant la propriété "Privée" pour que les utilisateurs puissent les rendre publiques ou non.
Le géant de Mountain View se débarasse également de Talk Chatback. L'application permettait de mettre en ligne un widget sur son site Internet pour discuter en direct avec ses visiteurs. Ce service est en réalité remplacé par la barre Meebo.
Google Mini s'avère un serveur physique vendu aux entreprises qui souhaitaient disposer d'un système de recherche de données au sein de l'entreprise avec un moteur de recherche Google. La firme américaine cessera donc de vendre ce produit le 31 juillet. Celui-ci sera en fait remplacé par un appareil plus perfectionné et plus adapté à la demande du marché.
Quant à Symbian Search, lui aussi ne fonctionnera plus d'ici quelques semaines. Fonctionnant uniquement sur les mobiles utilisant l'OS éponyme de Nokia, cette application permettait de réaliser des recherches sur le web.
Enfin, iGoogle sera remplacé par des applications disponibles sur le Chrome Web Store. Cette fonctionnalité offrait la possibilité de personnaliser sa page d'accueil et jouait aussi le rôle d'agrégateur de flux RSS.
"La fermeture de services implique toujours des choix difficiles, mais nous réfléchissons fortement à chaque décision pour nos utilisateurs", explique Matt Eichner, General Manager, Global Enterprise Search chez Google. "La rationalisation de nos services nous permet de mettre l'accent sur la création d'une belle technologie qui permettra d'améliorer la vie des gens."


Maxisciences
Lundi 9 Juillet 2012

Lu 608 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs