Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gilles Bourbao : Les relations franco- marocaines sont faites pour durer

Selon le consul général de France à Fès, 45.000 demandes de visas ont été déposées l’année dernière




Gilles Bourbao : Les relations  franco- marocaines sont faites pour durer
La résidence du consul général de France à Fès a accueilli de nombreux invités, des responsables, des élus, des représentants de la société civile, des acteurs de la vie économique et des enseignants à l’occasion de la Fête nationale française.  
A cette occasion, le consul général, Gilles Bourbao, s’est adressé à l’assistance pour réaffirmer la solidité des relations franco-marocaines.
Il a déclaré notamment, que «l’amitié qui marque les relations entre la France et le Maroc, le respect que chacun de nos peuples accorde à l’autre, la forme de connivence qui existe entre nous, tout cela, mes prédécesseurs l’ont dit et répété, ici même, année après année». 
«A mon tour, et après avoir moi-même rencontré la plupart d’entre vous durant l’année écoulée, je voudrais témoigner que cette amitié est toujours aussi grande et toujours aussi solide», a-t-il ajouté. 
«Je tiens particulièrement à en témoigner cette année, car la relation entre Paris et Rabat a traversé quelques turbulences ces derniers mois. Entre de véritables amis, il peut y avoir des désaccords. L’attachement que l’on se porte exclut naturellement la froideur et l’indifférence qui caractérisent souvent les relations entre pays. Alors, nous pouvons parfois exprimer des incompréhensions. Mais j’ai confiance dans la solidité de nos liens. La relation franco-marocaine est faite pour durer», a-t-il souligné. 
Auparavant, Gilles Bourbao avait affirmé que l’année dernière, les services consulaires ont accueilli 45.000 demandeurs de visas et que 9 personnes sur 10 ont obtenu une réponse favorable, soit un taux de 90%. Le consul s’est déclaré très fier de ce résultat, l’occasion pour lui de rendre hommage à son prédécesseur Jean-Pierre Montagne qui y a largement contribué. 
Sur le plan culturel et éducationnel, le consul a souligné que ces deux volets sont les piliers de la coopération française. Il s’est dit convaincu que cette approche est la bonne. Ce qui s’est vérifié lors de la 20ème édition du Festival des musiques sacrées, organisé par la Fondation de Fès, avec le soutien de l’Institut français. De même, avec le succès du Festival du cinéma d’animation de Meknès, le FICAM.
Il s’est également réjoui du beau succès des élèves du lycée Paul Valéry de Meknès où 97% des candidats ont obtenu leur bac, soit mieux que la moyenne française et un score supérieur à celui de tous les lycées français du Maroc. 
Par ailleurs, Gilles Bourbao a tenu à remercier walis et gouverneurs, autorités de police et de la Gendarmerie Royale et tous les services pour leur disponibilité et l’attention qu’ils accordent à la sécurité et au bien-être des Français de la région, estimant «que cette coopération est plus que jamais nécessaire à l’heure où la situation politique se dégrade au Moyen-Orient, particulièrement en Irak».  

Hassan Ataiche
Mardi 22 Juillet 2014

Lu 1149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs