Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gaza ravagée panse les plaies d’une guerre meurtrière


Les Occidentaux tentent de faire fléchir Israël pour alléger l'isolement de l’enclave palestinienne



Gaza ravagée panse les plaies d’une guerre meurtrière
 
Le compte à rebours a commencé dans la bande de Gaza jeudi, dernier jour d'un cessez-le-feu qu'Israël a accepté de prolonger mais sur lequel le Hamas faisait attendre sa décision. A la veille d'une journée cruciale, le président américain Barack Obama a exhorté Israéliens et Palestiniens du Hamas, de son allié du Jihad islamique et de l'Autorité palestinienne, dépêchés au Caire à s'entendre par l'entremise des Egyptiens pour que le cessez-le-feu entré en vigueur mardi et censé expirer vendredi matin à 8H00 se transforme en trêve durable. 
Il a implicitement pressé Israël, dont les Etats-Unis sont le principal allié, d'accepter de lever le blocus imposé depuis 2006 à la bande de Gaza et de répondre ainsi à une attente primordiale des Palestiniens: les Gazaouis ne peuvent vivre continuellement "coupés du monde". 
Les Européens se sont également mis de la partie en soumettant des propositions censées répondre aux exigences des deux parties: la sécurité pour les Israéliens, la levée du blocus pour les Palestiniens. "Notre objectif maintenant est de nous assurer que le cessez-le-feu tienne, que Gaza puisse commencer le processus de reconstruction", a déclaré M. Obama à la presse.
Israël, soucieux de dicter ses termes aux négociations et de ne pas céder aux revendications du Hamas , a dit mercredi soir accepter une prolongation du cessez-le-feu, sous réserve qu'elle ne soit assortie d'aucune condition. "Il n'y a pas d'accord pour prolonger le cessez-le-feu", a cependant répondu dans la soirée Moussa Abou Marzouk, le chef adjoint du Hamas, qui participe aux pourparlers indirects au Caire. 
Les armes se sont tues mardi matin dans la bande de Gaza ravagée par presque un mois de guerre déclenchée le 8 juillet par Israël. Malgré la menace d'expiration de la trêve, la vie des Gazaouis continuait à renouer avec un semblant de normalité, avec ses embouteillages et ses magasins ouverts. Mais le spectacle d'hommes ayant passé la nuit dans des abris de fortune sur les ruines de leur maison rappelait l'épreuve endurée par l'opération israélienne qui a tué 1.886 Palestiniens, dont 430 enfants et adolescents, selon le ministère palestinien de la Santé. Les frappes sur trois écoles de l'ONU ont soulevé l'indignation internationale. 
La guerre a aussi mis au tapis l'économie d'un territoire exigu de 41 kilomètres de long sur 12 km de large au maximum, sur lequel 1,8 million de personnes coincées entre Israël, l'Egypte et la Méditerranée tentent de survivre à un blocus imposé depuis 2006 par Israël. 
Allemands, Britanniques et Français ont présenté mercredi une initiative aux Israéliens, aux Palestiniens, aux Egyptiens et aux Américains, qui offrirait une perspective économique au territoire de Gaza, tout en renforçant l'Autorité palestinienne afin d'affaiblir les forces extrémistes et donc le Hamas. 
Pour le président américain aussi, les Palestiniens ordinaires qui vivent dans le territoire contrôlé par le Hamas "ont besoin d'espoir". Il doit y avoir "une reconnaissance du fait que Gaza ne peut pas subvenir à ses besoins en étant coupée du monde, sans pouvoir donner une chance, des emplois, de la croissance, à sa population", a-t-il dit. 
 
 

AFP
Vendredi 8 Août 2014

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs