Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Frappes américaines et largage d'aide humanitaire sur le nord de l’Irak


L’avancée de l’EI pousse à la fuite chrétiens et Yazidis



Frappes américaines et largage d'aide humanitaire sur le nord de l’Irak
 
Les Etats-Unis ont lancé samedi de nouvelles frappes dans le nord de l'Irak après que Barack Obama a promis leur poursuite pour aider les civils menacés par l'avancée jihadiste, tandis que Londres et Paris, après Washington, devaient effectuer des largages et livrer de l'aide humanitaire dimanche.
 Le président américain, qui n'a avancé aucun calendrier sur la durée de ces frappes aériennes, a également appelé de nouveau à la formation d'un gouvernement d'union pour faire face aux insurgés sunnites.
Vendredi, les Etats-Unis ont mené leurs première frappes près de trois ans après leur départ du pays, pour enrayer l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui menacent le Kurdistan et des milliers de civils.
 Quatre nouvelles frappes ont été lancées samedi par l'armée américaine, détruisant plusieurs véhicules de transport de troupes, a annoncé le Central Command, qui couvre le Moyen-Orient.
 Les Etats-Unis entendent mener des frappes "très ciblées" et excluent d'envoyer des troupes au sol, mais leurs frappes pourraient "affaiblir des positions de l'EI et rendre plus facile une contre-offensive", estime-t-on.
La progression des jihadistes a jeté sur les routes des dizaines de milliers de personnes, en particulier des chrétiens et de nombreux membres de la minorité kurdophone des Yazidis.
 Les combattants de l'EI ne se trouvent désormais qu'à une quarantaine de km d'Erbil, capitale du Kurdistan irakien, mais n'ont pas franchi les frontières de la région autonome.
Outre la situation militaire, le président américain Barack Obama a insisté sur la nécessité d'aboutir à un gouvernement alors que les institutions politiques irakiennes sont quasiment paralysées par de profondes divisions et que les Kurdes veulent mener un référendum d'indépendance.
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a également appelé les responsables politiques irakiens à "respecter le calendrier constitutionnel qui régit la nomination du Premier ministre" et à "former un gouvernement élargi qui soit acceptable par toutes les composantes de la société irakienne".
Les Etats-Unis ont largué dimanche matin de nouvelles cargaisons de vivres - l'équivalent de 52.000 repas - et des conteneurs d'eau après avoir déjà mené des opérations similaires jeudi et vendredi à destination des "milliers de citoyens" menacés par les jihadistes sur le Mont Sinjar, entre Mossoul et la frontière syrienne, a annoncé le Pentagone. Londres a de son côté annoncé un largage "imminent" d'aide humanitaire aux populations déplacées.
La prise par l'EI il y a une semaine de Sinjar, bastion des Yazidis, une minorité non-musulmane, a poussé à la fuite jusqu'à 200.000 civils selon l'ONU. Nombre d'entre eux sont piégés dans les arides montagnes environnantes, menacés autant par la faim et la soif que par les jihadistes.
Outre les Yazidis, près de 100.000 chrétiens ont été chassés des plaines de la province de Ninive, à l'ouest de Mossoul, par les jihadistes.
 

AFP
Lundi 11 Août 2014

Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs