Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Francis Koné a fait taire les supporteurs racistes




En portant secours le week-end dernier à un adversaire en danger de mort, l'attaquant togolais du FC Slovacko Francis Koné est devenu le nouveau héros du football tchèque, faisant taire des supporteurs locaux parfois mal disposés envers les joueurs de couleur.
La scène s'est déroulée samedi peu après la demi-heure de jeu du match de la 18e journée de championnat entre le Bohemians 1905 Prague et son équipe lorsque le gardien adverse, Martin Berkovec, s'est retrouvé au sol, inconscient après un choc violent avec son défenseur Daniel Krch.
Devant les gradins frappés de stupeur, Koné, au club depuis 2015, s'est précipité pour lui porter immédiatement assistance.
"J'étais tout près, parce que j'étais aussi dans l'action", raconte le joueur interrogé par l'AFP.
C'est lui qui a réussi à ressortir la langue avalée par le portier, avant même l'arrivée des soigneurs du club de Prague, obligés d'attendre le signal de l'arbitre pour parcourir les 60 mètres séparant leur banc du lieu de l'incident.
"Dans ce genre de situation, chaque seconde compte, explique à l'AFP le porte-parole du Bohemians, Tomas Mutinsky. La personne qui avale sa langue commence à s'étouffer, le cerveau est privé d'oxygène. Il faut agir le plus vite possible. Si Martin se trouve aujourd'hui dans un état stable, une très large part du mérite en revient à Francis".
Les supporteurs du Bohemians 1905 Prague ont apprécié. "Je prie le FC Slovacko de transmettre mes remerciements à Koné. Aujourd'hui, il m'a appris quelque chose. Et pas seulement à moi", a écrit sur Twitter l'un d'entre eux.
Un autre fan qui a assisté au match a même posté sur le site web du club une sorte de reportage sur l'impact que le geste de Koné a eu sur des membres du "noyau dur" des supporteurs du Bohemians.
"Deux types sont assis à côté de moi, raconte-t-il. Racistes. Leur vocabulaire, c'est +le nègre+ et +le singe+. Et puis arrive le choc. Des secondes interminables. Martin gît par terre et ne bouge pas. Koné est le premier à être là. Il ressort la langue du gardien. Un adversaire. Un Noir. Tout le stade se tait. Les deux types aussi. Je m'en fous du résultat (0-0). Martin sera OK, Francis Koné l'a aidé. Un adversaire? Un Noir? Un homme!".
"Non, je n'ai pas de formation médicale", sourit modestement Koné, né à Bondoukou, ville du nord-est de la Côte d'Ivoire. Il a opté pour l'équipe nationale du Togo, d'où sa mère est originaire, pour faire ses débuts internationaux le 14 juin 2013, face à la Libye (0-2).
"Mais si une telle chose arrive, je vérifie toujours si le joueur n'a pas avalé sa langue. Ça m'est arrivé déjà quatre fois", se souvient celui qui a déjà derrière lui à 26 ans une carrière de globe-trotter: avant d'arriver au FC Slovacko, il a porté les couleurs de clubs en Thaïlande (Muangthong United FC, PTT Rayong FC), à Oman (Al-Musannah SC), au Portugal (SC Olhanense) et en Hongrie (Honved Budapest).
"Je tiens à remercier Francis Koné, dont la promptitude m'a sauvé. Encore une fois MERCI!", a écrit sur Facebook Martin Berkovec, qui souhaite rencontrer son sauveur bientôt.
"Il m'a invité à dîner", ajoute Francis Koné.

Valcke saisit le TAS 

L'ancien secrétaire général de la Fifa, le Français Jérome Valcke, a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester sa suspension de dix ans infligée par la justice interne de la Fifa, a annoncé le TAS mardi.
Jérôme Valcke, 56 ans, ancien directeur du marketing puis secrétaire général de la Fifa, avait été condamné le 16 février 2016, en première instance par la justice interne de la Fifa à 12 ans de suspension de toute activité liée au football, une peine ensuite réduite en appel à 10 ans.
L'ancien bras droit de Joseph Blatter, ex-président de la Fifa lui aussi suspendu (8 ans réduits à 6 ans en appel), avait été relevé de ses fonctions le 17 septembre 2015 après avoir été mis en cause dans une affaire de revente de billets du Mondial-2014 avant d'être limogé le 14 janvier 2016.
Jérôme Valcke "a déposé un appel devant le TAS contre la décision de la Fifa de le suspendre pour une période de dix ans (....) Il souhaite que cette sanction soit levée définitivement", a annoncé le TAS.
"En principe, la procédure devrait durer entre 4 et 5 mois", a indiqué à l'AFP Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS, précisant cependant que la durée de cette procédure "est difficile à estimer à ce stade".
Ancien journaliste à Canal+, M. Valcke est également visé par une procédure judiciaire ouverte en mars 2016 par la justice suisse notamment pour son implication dans ce système de revente de billets au Mondial 2014.

Libé
Jeudi 2 Mars 2017

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs