Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Forte baisse de l'aide aux pays pauvres


L’OCDE prévoit un redressement modeste en 2013



Forte baisse de l'aide aux pays pauvres
Crise oblige, l'aide aux pays pauvres a connu en 2012 sa plus forte baisse depuis 1997, sous l'effet de l'austérité en vigueur dans les pays riches. Un constat établi par l'OCDE, qui prévoit néanmoins un « redressement modeste » en 2013. Selon le bilan provisoire pour l'an dernier publié par l’OCDE, l'aide publique au développement a fléchi de près de 4% sur un an après avoir déjà baissé de 2% en 2011. « C'est aussi la première fois depuis 1997 que l'aide se contracte pendant deux années successives », indique l'OCDE.
L'aide globale aux pays pauvres s'est élevée à 125,6 milliards de dollars. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Grèce (-17,0%), en Espagne (-49,7%) et en Italie (-34,7%) .
Par ailleurs, le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, a plaidé à l’occasion du Forum mondial sur le Développement qui se tenait à Paris pour une vision «plus ambitieuse» d'un monde post-2015. «Il est donc crucial que nous travaillions ensemble pour mettre en avant une nouvelle et plus ambitieuse vision d'un monde post-2015 sur le développement. A notre avis, cette nouvelle vision doit être globale, holistique, mesurable et significative», a-t-il déclaré à l'ouverture dudit Forum, sous le signe: «Approches novatrices pour la réduction de la pauvreté, la cohésion sociale et le progrès dans un monde post-2015».
Le secrétaire général de l'OCDE a noté que la pauvreté continue de toucher des millions de personnes à travers le monde. En Afrique subsaharienne, la moitié de la population vit toujours avec moins de 1,25 dollar par jour. L'accès aux services de base reste un grave défi mondial, près de 2,4 milliards de personnes manquent d'installations sanitaires adéquates, et 1,1 milliard de personnes n'ont pas une source sûre d'eau potable.
Cette édition du Forum mondial sur le développement, à laquelle prend part le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, se tient au lendemain de la publication d'un rapport de l'OCDE sur l'aide publique au développement (APD).

Libé
Lundi 8 Avril 2013

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs