Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fin des vacances d’été : Un retour dans la douleur




Fin des vacances d’été : Un retour dans la douleur
Fini les vacances ! C’est l’heure du retour. La reprise est pour bientôt. Pour beaucoup de Marocains, la rentrée se fait dans la douleur. Avec des moyens de transport qui laissent à désirer tant sur le plan de la qualité qu’au niveau de la quantité, le retour à la maison se fait péniblement pour les usagers du transport en commun. En dépit des communiqués rassurants de l’ONCF sur la mise en place d’un dispositif visant à éviter les désagréments aux usagers des trains, il s’est avéré dès le week-end dernier que les mesures prises par ledit Office sont loin de la réalité que vit le citoyen empruntant le train en ces moments de fortes affluences. Des trains surchargés, sans climatisation ni entretien adéquat sillonnent les rails du pays. Plusieurs voyageurs, tickets en main n’ont pas pu accéder aux  wagons dignes des anciens wagons de l’ancienne classe économique à l’ONCF. C’était le cas au départ de Marrakech vers Fès où les usagers ont été acculés à attendre des heures après le départ mentionné sur leurs billets. Ceux qui ont pu avoir accès aux wagons ont fait un voyage infernal dans un train où même le contrôleur n’a pu effectuer sa tournée habituelle se contentant de faire son contrôle dans les deux voitures de première classe. Il en fut de même pour le snack ambulant. La situation était presque identique sur les principaux axes du réseau où on était loin des propos rassurants des communiqués officiels. «Excepté la vitrine, c’est-à-dire les gares, on voyage mal en cette période estivale», estime un voyageur en famille de retour de vacances. Et d’ajouter qu’on a même refusé d’accepter sa carte de paiement bancaire au guichet de la gare de Marrakech. Il va sans dire que, arrivé à la gare de Casa-voyageurs, le même voyageur va subir la loi des taxis pour rentrer chez lui. La situation dans les gares routières est pire malgré les différentes déclarations des responsables sur le petit écran. A défaut d’une stratégie claire et d’une politique ferme dans ce secteur, le voyageur souffre le martyre. Il est victime d’un système ancré dans le milieu et qui est basé sur l’anarchie, l’arnaque et le non-respect de tous les règlements. A la gare routière d’Oulad Ziane à Casablanca comme dans la plupart des autres gares du pays, les transporteurs, les chargeurs et dans certains cas les intermédiaires imposent leur diktat aux usagers. Si l’on excepte quelques compagnies qui opèrent en dehors des gares routières, les normes concernant la charge, la sécurité, l’état du véhicule et les prix ne sont pas respectées. Malgré les promesses des responsables du ministère de tutelle sur la mise en application de plusieurs mesures pour combattre ces comportements, la réalité n’a pas changé pour le citoyen qui a opté pour le déplacement en car.
Ce qui est sûr, c’est que voyager en temps de vacances ou lors des périodes de fêtes est devenu un véritable calvaire pour le citoyen choisissant le transport en commun. Il est temps que cela change. Le gouvernement est appelé à élaborer un plan d’urgence pour améliorer ledit service, à commencer par celui offert par l’ONCF et par une politique de libéralisation des transports routiers à même de moderniser ces derniers.

KAMAL MOUNTASSIR
Mardi 4 Septembre 2012

Lu 1022 fois


1.Posté par le manifestant. le 04/09/2012 15:34
Une mise au point pour
"Moi 17" sur le site émarrakech
Je serai content à ce que cet individu lit cet article en réponse à sa remarque sur l'accident de Zagora-Marrakech.
Cette lecture lui donnera raison de ce que le voyageur endure.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs