Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fenêtre... : Edmond Amran El Maleh ou l’Ecriture de la Mémoire




Pilier fondamental de l’imaginaire romanesque du Maroc, l’écrivain marocain d’expression française E. A. E. Maleh se démarque capitalement par sa rénovation thématique et formelle du dire romanesque au Maroc. De la critique artistique et littéraire, E. A. E. Maleh optera pour la création romanesque, ce qui entraînera un tournant décisif dans sa vie d’intellectuel. De Parcours immobile au Retour d’Abou El Haki tout en passant par Aïlen ou la nuit du récit et Mille ans un jour, E. A. E. Maleh a pu traduire une vision du monde dont les tenants et aboutissants ne sont autres que l’histoire d’un Maroc pluriel. A travers ses personnages, il traite de la présence juive au Maroc. Il s’agit là d’une question capitale dans son imaginaire dès lors que la reconnaissance de la trace juive en tant que structure qui participe à/de l’édification de la pluralité culturelle du Maroc est désormais sine qua non. Ecriture méditative à particularité philosophique, l’œuvre d’E. A. E. Maleh fait de l’imaginaire à la fois un lieu de réflexion et d’interrogation du passé et, ipso facto, un lieu de structuration des possibles de l’avenir. Dans cette optique, il a pu faire une œuvre de maître de mots sages et d’histoires humaines interrogeant l’être dans la structure essentielle de son existence à savoir sa mémoire. La mémoire, en effet, serait le maître mot qui définirait l’univers romanesque d’E. A. E. Maleh du fait que ses écrits racontent l’histoire de la mémoire de ce Maroc composite où cohabitaient et où cohabitent merveilleusement différentes composantes. Pour E. A. E. Maleh, justement,  il n’y a pas de mémoire possible sans écriture. D’où la fonction quasi-sacerdotale de l’écriture en tant que rédemption de la mémoire des pénombres de l’oubli. E. A. E. Maleh raconte son enracinement dans la terre du Maroc tout en défendant sa double généalogie judéo-arabe. Il est l’incarnation de l’intellectuel cosmopolite qui croit à l’humain comme valeur universelle. Avec cet écrivain il est à poser comme évidence que ce qui distingue la littérature marocaine à l’échelle mondiale, aujourd’hui plus que jamais, s’avère être incontestablement la  diversité culturelle dont jouit le Maroc en tant que terre fondée historiquement sur la coexistence interculturelle. En effet, la littérature marocaine  est un puzzle construit sur la base de toutes les sensibilités qui entrent dans la formation de l’identité marocaine : arabe, amazighe, islamique, juive, africaine, méditerranéenne et autres. Ainsi assiste-t-on à un travail acharné de la part d’E. A. E. Maleh centré sur la mémoire. La mémoire qu’il raconte demeure celle des juifs marocains, leur passé, leur présent et leur devenir. La mémoire cicatrise le travail de la langue et celui du style chez E. A. E. Maleh, artisan du mot juste, jusqu’à en faire une esthétique du mnésique. Pour lui, raconter une mémoire ne veut point dire en être témoin. Dans ce sens, il refuse d’être archive et document en ceci qu’il vit, dit-il, l’intérieur d’une expérience, celle des changements que connaît le Maroc. Dans ses entretiens avec Marie Redonnet, E. A. E. Maleh met l’accent sur le parcours mobile de sa vie. Dans un style sobre et singulier, il fait au lecteur le bilan de sa vie faite de mille et une expériences. De formation philosophique et de mémoire littéraire infaillible, E. A. E. Maleh militait au sein du Parti communiste du Maroc. Il a vécu la douloureuse expérience de l’exil loin de sa terre natale ce qui crée chez lui l’amer sentiment de déracinement et, de là, son écriture devient un entretien infini avec ses origines. « C’est là, considère-t-il, qu’intervient la mémoire pour déceler dans la cicatrice laissée par la déchirure les racines profondes d’une présence.» La mémoire est la demeure de l’être… 

Atmane Bissani
Jeudi 4 Mars 2010

Lu 373 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs