Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Face au Qatar, Zaki teste son groupe sans ossature

Ce soir à Casablanca les présents appelés à faire oublier les absents




Face au Qatar, Zaki teste  son groupe sans ossature
La sélection nationale du Maroc de football qui, sous la houlette de Badou Zaki est en concentration depuis dimanche à Casablanca sera de sortie ce soir au Complexe Mohammed V à 20 heures pour y jouer le Qatar. Le fait, géographiquement étant, est plus que marquant puisque l’événement en soi et que les Bidaouis n’ont plus vécu depuis lurette dans leur ville pourtant censée être la plus chaleureuse, est un retour à la logique. 
Sur le plan sportif, la rencontre pour amicale soit-elle entre dans le cadre de la préparation de l’équipe nationale pour la CAN 2015 que le Royaume organise en début de l’année à venir. Cette rencontre est intéressante à plus d’un titre, car, en plus d’affronter un adversaire en progrès constant et qui prépare une équipe pour Qatar 2022 en plus des compétitions asiatiques (accroché à blanc à la maison lors de sa dernière rencontre contre le Bahreïn),  c’est l’occasion pour le sélectionneur d’estimer un effectif sur ses réelles capacités à relever les défis en dépit qu’il soit diminué par des absences de marque telles ses pièces maîtresses à jouer sur lesquelles repose tout son schéma. 
Des Benatia, Lazaar, Labyad, Abderrazaq Hamed Allah et Chamakh seront des vides difficiles à combler. Qu’à cela ne tienne !  le reste de l’effectif  n’en sera pas pour autant moins conséquent, car il y a de la valeur à l’image des stars montantes comme d’exemple Barrada, ou plus confirmées tels Belhanda, Laarabi, Obadi et autres.  Il faudra savoir à notre Zaki national faire bon gré contre mauvaise fortune et trouver le meilleur amalgame. Ce soir sera donc aussi l’opportunité de mettre à l’épreuve les appelés rarement titularisés ou les remplaçants au pied levé pour pallier aux absences tels ceux talentueux du cru qui voudraient bien démontrer qu’ils n’ont rien à envier à leurs coéquipiers venus d’ailleurs.
 En face, on aura une équipe de Qatar sous les commandes d’un pote à Zaki , Djamel Belmadi (37 ans) nommé sélectionneur du Qatar en mars dernier pour quatre ans. L’ex-attaquant international algérien, qui fit les beaux jours du PSG dans les années 90 puis l'OM début 2000, a succédé au Qatari Fahad Thani. Son contrat court jusqu’en 2018 avec option de réengagement pour le Mondial 2022 au Qatar si son équipe est qualifiée au Mondial russe. Avec Lekhwiya Belmadi  a été sacré double champion national en 2011 et 2012 et a été par la suite entraîneur de la sélection de réserve dont sont issus justement un bon pan de sélectionnés invités à chausser les crampons ce soir.
La dernière rencontre du Qatar remonte au 14 juillet, c’était contre l’Indonésie à Doha et elle s’était soldée 2-2. Le Qatar jouera le mois prochain le Pérou puis en novembre l’Ouzbékistan.  

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 3 Septembre 2014

Lu 973 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs