Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira sous les eaux : Les dernières pluies ont provoqué des inondations dans plusieurs quartiers




Essaouira sous les eaux :  Les dernières pluies ont provoqué des inondations dans plusieurs quartiers
Des pluies diluviennes  se sont abattues sur la ville des alizés ces trois derniers jours. A chaque saison pluviale, les habitants de Mogador ne cachent pas leur inquiétude quant à l’état des  infrastructures  de la ville. Comme à l’accoutumée, les faits leur donnent raison.
Lors de ces trois jours, les Souiris ont passé des heures pénibles suite à l’inondation de plusieurs quartiers et artères principales et passages vitaux à l’ancienne Médina, près du siège de la municipalité et de la résidence du gouverneur, ainsi qu’aux alentours du bureau de poste, au quartier industriel et au lotissement 5.
Les gens sont scandalisés par ce constat qui rappelle le problème de l’assainissement liquide et  l’échec  des projets réalisés auparavant.
«Certes, Mogador a un sérieux problème d’altitude qui ne facilite pas l’opération d’évacuation des eaux pluviales, mais cela ne justifie en aucun cas la dilapidation de plusieurs milliards   dans des projets qui n’apportent aucune réponse fiable et durable à ce problème structurel. A quoi bon sert de créer une station d’épuration et d’installer un nouveau réseau d’assainissement liquide s’il n’y a pas de mécanismes efficaces pour relever les eaux pluviales ?», s’est indigné un opérateur touristique.
Les sentiments d’indignation sont les mêmes à l’ancienne Médina, au lotissement 5, au boulevard Al Massira, au quartier industriel, entre autres. Les gens ont du mal à se déplacer, les automobilistes risquent beaucoup en s’aventurant à rouler dans les mares cachant d’énormes trous  et avaloirs effondrés, et les commerçants chôment en attendant un temps meilleur.
«Les habitants doivent s’organiser et intenter un procès aux services concernés. Ces derniers sont dans l’obligation de rendre compte de la dilapidation de plusieurs dizaines de millions de dirhams dans  des projets ratés», a réclamé un commerçant à l’ancienne Médina.

Evacuation de 10 maisons à Chefchaouen

Les autorités locales de la province de Chefchaouen ont indiqué qu'un comité technique relevant de la préfecture de la province a décidé, dimanche, l’évacuation de 10 maisons menacées d’effondrement en raison d’éventuels glissements de terrain dans la région d’Ain Haouzi, suite aux dernières pluies qui se sont abattues sur la province.
Dans un communiqué, les autorités locales indiquent qu’en vue d’éviter d’éventuels dégâts, elles œuvrent aux côtés d’élus locaux et d’associations de la société civile, à convaincre les habitants récalcitrants de quitter leurs maisons.

Abdelali Khallad
Mardi 29 Novembre 2016

Lu 1228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs