Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En organisant pas moins de 136 manifestations : L'Université Mohammed V Souissi aux premières loges




En organisant pas moins de 136 manifestations : L'Université Mohammed V Souissi aux premières loges
Monter sur le podium est une place courtisée par tout un chacun. C'est celle qui vient d'être attribuée à l'Université Mohammed V Souissi «UM5S», selon des sources universitaires concordantes En organisant le plus grand nombre de manifestations, un total de  136 en 2011, elle est arrivée en tête des autres universités nationales, suivie des universités de Marrakech et d’Agadir. Cette consécration est le fruit d'un long labeur à travers une stratégie initiée par la présidence de l'«UM5S». L'objectif  étant d'imposer une nouvelle image de l'université en la rendant plus attrayante aux yeux et des étudiants et des entreprises. Double challenge qui a toutes les chances d'être relevé au vu des initiatives en cours.
A travers son projet de développement «Cap progrès 2010-2013», l'Université Mohammed V Souissi, met, en effet, tout en œuvre pour atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés. La finalité du projet est de répondre aux défis et aux problématiques scientifiques, économiques, sociales et technologiques que connaît le monde, en ce début du millénaire.
Au titre de l'année 2011, elle a réussi à développer une image positive et concrète reflétant le dynamisme de toute son équipe.
Sur le plan des manifestations qu'elle a organisées en 2011 (colloques, congrès, séminaires, forums, journées d'étude et de recherche, tables rondes, portes ouvertes,…), on ne compte pas moins de 136 manifestations, dont 112 à au niveau national et 24 à l'échelle internationale, (79 en sciences humaines et sociales et 54 en sciences exactes).
L'UM5S a ainsi fourni l'exemple concret de ce que toute université publique doit faire pour redorer son  blason : satisfaire les besoins  dans le domaine de l'enseignement supérieur tant sur le plan quantitatif que qualitatif, notamment en matière de formation initiale  et continue, adopter des  formations plus axées sur l'aspect professionnel afin de faciliter l'insertion des jeunes dans le monde du travail et, surtout, promouvoir l'esprit d'entrepreneuriat chez eux,  associer les personnes ressources et les compétences de l'université dans le domaine d'entrepreneuriat, concrétiser un certain nombre de connaissances humaines, motivationnelles, stratégiques, légales, …acquises théoriquement et liées à la démarche entrepreneuriale, stabiliser la culture d'entrepreneuriat et d'innovation chez les  étudiants, etc. Une façon de lutter contre le chômage. L'organisation de diverses manifestations et l'ouverture sur l'environnement socioéconomique et le monde du travail sont, dans ce sens, le meilleur moyen de se vendre.
Il va sans dire que l'événement phare dans ce cadre demeure « le Forum de l'emploi qui a été accueilli avec  beaucoup de succès lors de sa première (2011) et seconde édition (2012). Ces rencontres, fort prisées et organisées par les étudiants eux-mêmes, s'inscrivent dans  le cadre de la  stratégie de proximité du monde socioéconomique adoptée par l'université ayant pris  conscience  de l'importance des compétences humaines au service du progrès et de la prospérité de l'entreprise marocaine. «Les deux objectifs majeurs de ce forum, c'est de rapprocher les employeurs des lauréats ou des futurs lauréats et communiquer par la même occasion sur le large éventail de formatons dispensées», nous avait précisé M. Mrabet, lui-même, dans un entretien. L'université a ainsi servi de relais entre les étudiants et les entreprises. Une façon pour ces dernières d'avoir une approche réelle de leurs futurs employés.
C'est encore dans le même esprit, qu'a été organisée hier même par l'UM5S «  la première édition de la journée de l'entrepreneuriat».
Le monde des médias n'étant pas en reste, une autre manifestation a été initiée à travers « la première édition du « Carrefour médias et UM5S ». Les étudiants ont pu ainsi s'initier, à travers des tables rondes et des ateliers, à la collecte, le traitement et la transmission de l'information.
Autant d'initiatives aussi importantes les unes que les autres qui, depuis janvier 2012, ont déjà atteint près de 70 manifestations. Le chemin est donc bien tracé.

Nezha MOUNIR
Vendredi 1 Juin 2012

Lu 757 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs