Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elucubrations bizarroïdes de la majorité gouvernementale


L’Exécutif s’amuse à jeter le discrédit sur des élections qu’il est pourtant censé préparer



Au cours de l’intervention qu’il a faite lors de la séance de travail que la Commission ministérielle chargée des élections législatives a tenue avec les dirigeants des partis politiques, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a critiqué les préparatifs de celles-ci et mis en garde contre la réédition du scénario des élections locales et régionales du 4 septembre 2015 et qui ont été entachées de fraudes comme en ont attesté  les déclarations du chef du gouvernement et du secrétaire général du PPS qui a considéré que 70 % de ceux qui ont remporté ce scrutin  au niveau professionnel, local,  régional et celui de la Chambre des conseillers l’ont fait par maquignonnage électoral.
Le Premier secrétaire a également affirmé que «malgré les multiples discours Royaux appelant à la transparence des élections et à ce qu’elles se déroulent dans de meilleures conditions, nous constatons que les déclarations de membres de la coalition gouvernementale ne sont pas de nature à rassurer  l’opinion publique ».
« Nous avons le sentiment que le lancement de cette opération atteste du fait que les choses n’ont pas changé», a-t-il souligné.
Driss Lachguar a mis également à nu les comportements antidémocratiques de certains partis de la majorité dont « des ministres, y compris des secrétaires généraux de partis, qui tentent de coopter certains candidats de l’opposition ou de faire pression sur eux afin qu’ils démissionnent de leurs formations politiques initiales en vue de se présenter sous les couleurs des partis du gouvernement ».
Mais le paradoxe tient au fait que la majorité gouvernementale, partie chargée de préparer les élections, met en doute la transparence des élections législatives du 7 octobre 2016, ce qui constitue « une forme de chantage». Ce que des partis de l’opposition ont également constaté.
Les dirigeants de ces partis ont ainsi mis en garde contre l’instrumentalisation du Parquet à des fins électoralistes et se sont interrogés sur le timing des enquêtes diligentées contre  plusieurs candidats à l’approche des élections. Cette manœuvre vise à semer la zizanie et à influer sur le cours des élections. 
A l’issue de ses travaux, la Commission ministérielle chargée des élections a décidé à ce propos de geler toutes les poursuites et ne reprendre les procédures y afférentes qu’à la fin des élections du 7 octobre 2016.
La Commission a également décidé de mettre fin à l’exploitation par les ministres de la majorité ou les présidents des communes des cérémonies d’inauguration des projets ou des ressources de leurs départements ou de leurs communes à des fins électoralistes. Cette décision a suscité l’ire des partis de la majorité.
Il convient de rappeler que les partis de l’opposition ont été représentés à cette réunion par leurs dirigeants, à savoir Driss Lachguar (USFP), Ilyas El Omari (PAM), Mohammed Sajid (UC), Hamid Chabat (PI), alors que les partis de la majorité ont été représentés non seulement par leurs dirigeants, mais aussi par des ministres et des présidents de groupes parlementaires.
 

M.M
Lundi 29 Août 2016

Lu 1997 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs