Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Eliminatoires du Mondial 2018 : Victoire à l’arraché de l’Italie en Macédoine




L'Italie l'a emporté in extremis en Macédoine (3-2) et l'Espagne tranquillement en Albanie, dimanche dans le groupe G des qualifications au Mondial-2018, tandis que l'Islande battait la Turquie (2-0) dans l'élan de son bel Euro.
Le pays de Galles a fait la mauvaise opération du groupe, puisqu'il a concédé le nul à domicile face à la modeste Géorgie (1-1), malgré l'ouverture du score par Bale de la tête dès la 10e minute. Le demi-finaliste surprise de l'Euro-2016 a ainsi perdu deux points qui pourraient lui coûter cher en fin de parcours.
Parmi le quatuor de prétendants à la qualification au sein de cette poule très homogène, deux s'affrontaient et c'est la Serbie qui a battu l'Autriche (3-2), grâce à un doublé de Mitrovic, puis un but décisif de Tadic.
La Serbie se détache du coup en tête en compagnie de l'Eire, qui s'est logiquement imposée en Moldavie (3-1).
Mamma mia! L'Italie a décroché en Macédoine une victoire in extremis (3-2), grâce à un doublé d'Immobile (75e, 90e+2). Les Azzurri, qui avaient ouvert le score par Belotti (24e), avaient pourtant été renversés en deux minutes (57e, 59e). L'équipe de Giampiero Ventura, qui a titularisé Verratti, a frôlé l'accident mais s'est finalement remise, fût-ce dans la douleur, de la série d'incidents qui avait émaillé son nul (1-1) jeudi face à l'Espagne (blessure grave de Montolivo, boulette de Buffon, exclusion du groupe de Pellè pour avoir ignoré son sélectionneur en quittant le terrain).
L'Italie compte désormais le même nombre de points que l'Espagne, qui est allée battre l'Albanie (2-0), surprenant leader avant les matches dominicaux. La Roja a converti sa large domination avec des buts de Diego Costa, sur un caviar de David Silva après un mauvais dégagement du gardien (55e), puis de l'entrant Nolito (63e).
Dans le troisième match, Israël a battu le Liechtenstein (2-1) et rejoint l'Albanie à un point des deux puissances latines.
Grâce à un but de son capitaine Mandzukic (son quatrième en trois matches), la Croatie a assuré l'essentiel en Finlande (1-0) et ainsi conservé les commandes du groupe.
La Croatie devance à la différence de buts l'Islande, qui surfe toujours sur son Euro de rêve avec une nouvelle victoire, aux dépens de la Turquie (2-0). Les deux buts inscrits coup sur coup (42e et 44e) ont eu raison des Turcs, qui n'ont toujours pas gagné en trois matches. En novembre, le Croatie-Islande sera l'occasion d'une explication au sommet.
L'Ukraine, après deux matches nuls, s'est élancée en disposant du Kosovo (3-0).

Bauza : Messi n'est jamais parti de l'équipe d'Argentine

Le sélectionneur de l'équipe d'Argentine Edgardo Bauza a affirmé que lorsqu'il avait rencontré Lionel Messi à Barcelone après son annonce qu'il quittait la sélection argentine, il a réalisé que l'attaquant n'en était "jamais parti".
"Je ne suis pas allé convaincre Messi, j'étais sûr que lors de la conversation, il allait y avoir une possibilité", raconte Edgardo Bauza, qui a rencontré Messi et son coéquipier au Barça Javier Mascherano mi-août à Barcelone, dans une interview publiée dimanche dans le journal catalan Sport.
"Après la discussion, je n'ai rien eu de plus à dire que: +les garçons, vous êtes convoqués pour le prochain match+", raconte le sélectionneur, nommé à la tête de l'Albiceleste après l'échec à la Copa America 2016 en finale (défaite aux tirs au but contre le Chili).
"Je crois qu'il a encore beaucoup à donner à la sélection. Il mérite de prendre sa retraite d'une autre façon. Il mérite de prendre sa retraite internationale champion", a ajouté l'entraîneur, convaincu que le quintuple Ballon d'Or avait annoncé qu'il quittait la sélection sous le coup de la "frustration".
L'Argentine a perdu trois finales de compétitions internationales en trois ans, deux fois en Copa America (2016 et 2015) contre le Chili aux tirs au but, et lors du Mondial-2014 contre l'Allemagne (1-0 après prolongations).
Bauza espère compter sur Messi, qui souffre de douleurs aux adducteurs et d'une pubalgie, les 10 et 15 novembre, quand l'Argentine affrontera le Brésil et la Colombie en matchs de qualification pour le Mondial-2018 en Russie.

Mardi 11 Octobre 2016

Lu 471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs