Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ecologie et conservation des vertébrés des zones humides

Rencontre à Marrakech les 20 et 21 mars




Ecologie et conservation des vertébrés des zones humides
Le Groupe de recherche pour la protection des oiseaux du Maroc (GREPOM)-Unité régionale Marrakech-Haut Atlas (URMHA) organise, les 20 et 21 mars à Marrakech, les 7èmes Journées internationales des oiseaux d'eau et des zones humides "JOEZH7" sous le thème "Ecologie et conservation des vertébrés des zones humides". 
Initiée en collaboration avec le laboratoire "Biodiversité et dynamique des écosystèmes" (BIODECOS) de la Faculté des sciences Semlalia de Marrakech, cette rencontre a pour objectif d'offrir une plateforme de discussions entre chercheurs, étudiants, gestionnaires et décideurs, en vue d'établir un bilan actualisé de l'état de conservation des zones humides et de leurs peuplements en vertébrés aquatiques. 
Ces journées ambitionnent de contribuer à l'insertion de la question de la protection des zones humides dans la stratégie globale de conservation de la biodiversité à l'horizon 2020, indique un communiqué des organisateurs.
Ces journées visent à promouvoir des discussions et des échanges d'expériences et d'informations entre chercheurs, décideurs et gestionnaires, en mettant l'accent sur l'impact des variations climatiques sur les populations naturelles des vertébrés dans les écosystèmes humides. Cette rencontre a aussi pour objectifs de proposer des plans de gestion et une stratégie de conservation et d’encourager la communication des nouvelles avancées en biologie et écologie de la conservation des vertébrés des zones humides, notamment les opérations pilotes de conservation et de restauration.
Ces journées visent également à coordonner les efforts de conservation des zones humides à l'échelle nationale, par la création de réseaux d'échange et de collaboration et à promouvoir la conservation des écosystèmes humides et des espèces comme partie intégrante du patrimoine naturel.
Les participants débattront de thèmes se rapportant aux "zones humides: hydrologie, structure et fonctionnement", "écologie et conservation des vertébrés (oiseaux, amphibiens, reptiles, mammifères, poissons)", "impacts des perturbations et des aménagements des zones humides sur les peuplements des vertébrés" et "l'éducation à l'environnement pour la conservation des zones humides en faveur d'un développement durable".
Le GREPOM qui est une ONG, a été créé en 1993 à l'initiative d'un groupe de chercheurs et d'amateurs d'oiseaux sauvages. 
Il a pour vocation de contribuer à la conservation des oiseaux sauvages, notamment pour leur rôle essentiel dans la pérennité des écosystèmes et dans le développement local durable.
Cette ONG œuvre à financer des projets et des activités génératrices de revenus durables pour les populations locales, compatibles avec la conservation de la nature, en compensation à des activités économiques dégradantes des ressources naturelles, plus particulièrement des oiseaux sauvages. 

Vendredi 14 Mars 2014

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs