Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Echanges fructueux entre Habib El Malki et les dirigeants hongrois




Dans le cadre de la visite de travail et d'amitié qu'il effectue dans la capitale hongroise, le président de la Chambre des représentants Habib El Malki s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères et du Commerce hongrois, Péter Szijjártó. Ce dernier a exprimé le soutien de son pays à la consolidation des relations du Royaume avec l'Union européenne notamment en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et a salué son retour au sein de l'Union africaine.
De son côté, Habib El Malki a passé en revue les différentes étapes de la visite que le chef de la diplomatie hongroise a effectuée à Rabat en avril 2017, "un moment important dans la dynamisation des relations bilatérales qui a amené plus de convergence de vues sur les thèmes débattus avec les responsables marocains".
Sur la question de la migration, le président de la première Chambre a fait savoir que le Maroc était disposé à partager son expérience avec la Hongrie en attirant l'attention de son interlocuteur sur les causes profondes de ce phénomène, notamment l'instabilité et la guerre qui s'abat sur les pays du Sud de la Méditerranée, à savoir la Syrie, l'Iraq et la Libye ainsi que la situation sécuritaire dans certains pays sahélo-sahariens.
De son côté, le responsable hongrois a regretté l'absence d'une politique migratoire européenne. Une situation qui attire, selon lui, de plus en plus de clandestins, "ce qui crée des difficultés pour les pays d'accueil ".
De plus, en exprimant le soutien de son pays à la cause nationale, il a assuré que son pays appuiera les positions du Royaume  au Sommet  Afrique-Union européenne  qui se tiendra à Abidjan en novembre prochain, comme il a proposé que les deux pays se soutiennent mutuellement au niveau des instances internationales.
Cette rencontre s'est tenue en présence de l'ambassadeur du Maroc Karima Kabbaj.
Pour rappel, le président de la Chambre des représentants a été reçu en audience par le Président de la République de Hongrie, Son Excellence János Áder.
Lors de cette audience, le Chef d'Etat hongrois, qui a exprimé son admiration pour le Royaume du Maroc le qualifiant "d'îlot de paix", s'est montré préoccupé par le flux migratoire africain auquel le continent européen doit faire face "et que le Maroc subit à son tour (...). Par-delà son aspect humanitaire, cette problématique est préoccupante du point de vue sécuritaire. Il ne faut pas que les passeurs et les trafiquants d'êtres humains nous dictent ce que nous devons faire", a-t-il martelé.
De son côté, Habib El Malki a mis en avant l'expérience du Maroc et sa gestion innovante et concertée de la problématique migratoire et la régulation du champ religieux qui fait du culte musulman un facteur de stabilité , avant d'aborder la question du développement durable et de la gestion de l'eau, sujets de prédilection pour le Chef d’Etat hongrois.

Samedi 30 Septembre 2017

Lu 940 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs