Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Echange d’accusations entre Russes et Occidentaux

Poutine ira en Crimée pour le défilé du 9 mai




Echange d’accusations entre Russes et Occidentaux
La rébellion séparatiste pro-russe confortait ses positions dans l'Est de l'Ukraine mercredi sur fond d'espoir de proche libération des observateurs de l'OSCE détenus par les rebelles et de nouvelle salve d'accusations entre Russie et Etats-Unis.
Le président russe Vladimir Poutine est sorti de son silence mardi soir pour avertir que les nouvelles sanctions infligées à son pays par l'Amérique et l'Europe pourraient affecter les entreprises énergétiques occidentales.
"Si cela continue, nous allons bien entendu devoir repenser la manière de travailler (des sociétés étrangères) dans la Fédération russe, notamment dans des secteurs clefs de l'économie russe comme l'énergie", a déclaré M. Poutine, démentant une nouvelle fois toute implication de militaires russes dans les troubles en Ukraine.
 Il a déclaré espérer la libération prochaine des observateurs de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), retenus depuis vendredi par des rebelles pro-russes à Slaviansk, bastion rebelle de l'Est ukrainien. 
 "J'espère que ce conflit sera résolu et qu'ils seront capables de quitter librement le territoire", a déclaré M. Poutine, alors que le leader séparatiste local qui les retient, Viatcheslav Ponomarev, avait fait état mardi de "progrès significatifs" dans les négociations en cours avec l'OSCE.
 "Les pourparlers se poursuivent", a déclaré sa porte-parole mercredi matin à Slaviansk. "L'atmosphère des pourparlers est beaucoup plus amicale. Nous avons trouvé des positions communes. Nous espérons une issue positive", a-t-elle dit. 
 Les rebelles avaient fait remettre ces derniers jours à Kiev une liste de 5 ou 6 personnes détenues par les autorités ukrainiennes qu'ils souhaitent échanger contre les observateurs OSCE - sept étrangers et quatre Ukrainiens. De son côté, le secrétaire général de l'Organisation, Lamberto Zannier, a rencontré mardi à Kiev les autorités ukrainiennes. 
Le président russe Vladimir Poutine va se rendre pour la première fois en Crimée depuis le rattachement de cette péninsule à la Russie pour y assister à la parade militaire du 9 mai qui commémore la victoire sur l'Allemagne nazie.
 M. Poutine se rendra dans la ville de Sébastopol, qui abrite la flotte russe de la mer Noire, d'après des informations relayées mercredi par le quotidien Kommersant et le journal en ligne gazeta.ru, qui citent plusieurs sources, dont une au ministère de la Défense.
 Le président russe pourrait se rendre en Crimée après avoir assisté à la principale parade militaire sur la Place Rouge à Moscou.
 Le voyage à Sébastopol "est à l'agenda et la question a été confirmée par l'administration présidentielle", a indiqué à Kommersant un responsable du ministère de la Défense.
M. Poutine sera accompagné par le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, selon ces sources.
 La Russie et les autres pays de l'ex-URSS célèbrent la fin de la Seconde guerre mondiale le 9 mai, et non le 8 comme les pays d'Europe occidentale. Vladimir Poutine a souvent profité de tels événements pour encourager chez ses compatriotes le patriotisme et le soutien de sa politique.
 

AFP
Jeudi 1 Mai 2014

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs