Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Du 15 au 17 décembre : Agadir abrite le Congrès international sur l'arganier




Du 15 au 17 décembre : Agadir abrite le Congrès international sur l'arganier
L'Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDOZA) organise, en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime, le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification et l'Institut national de recherche agronomique, le  Congrès   international de l'arganier sous le thème : «Acquis et perspectives de la recherche sur l'arganier» à Agadir du 15 au 17 décembre 2011.Ce congrès se veut désormais un rendez-vous annuel de concertation et de coordination entre les intervenants dans la filière de l'arganier.
Considéré comme cadre de développement durable intégré, l'espace de l'arganeraie implique une bonne conjugaison d'efforts entre les différents acteurs avec pour objectif principal la préservation de l'équilibre écologique et socioéconomique des zones forestières et péri-forestières de l'arganeraie. C'est l'Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDOZA) qui assure la coordination, la cohérence et l'intégration des programmes d'intervention de tous ces acteurs.
L'arganier a fasciné de nombreux chercheurs marocains et étrangers qui se sont penchés sur l'étude des aspects liés à sa biologie, ses exigences éco-géographiques, son environnement socioculturel et ses vertus. Différentes recherches scientifiques ont ainsi porté sur les aspects liés à la variabilité génétique, la caractérisation morphologique et physiologique, l'évaluation de la diversité génétique sur la base de marqueurs moléculaires, la germination, la production de plants, la culture invitro, la tolérance au stress abiotique, la domestication de cette espèce endémique, la valorisatioin de son huile, les impacts socioéconomiques et de développement durable.  Cependant, la mise en application des résultats de ces recherches sur le terrain est confrontée à des difficultés dues à l'absence de coordination entre les différents acteurs. D'où l'organisation de ce congrès qui permet d’apporter la solution à cette problématique en vue d'une meilleure coordination des programmes de recherche dans ce domaine. L'objectif essentiel étant le partage des connaissances scientifiques et techniques entre les spécialistes de la communauté scientifique, les gestionnaires forestiers, les acteurs économiques et les utilisateurs, ce qui contribuera au renforcement d'un plan d'action visant le développement de la filière de l'arganier sur des bases scientifiques.

M'BARK CHBANI
Lundi 12 Décembre 2011

Lu 1237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs