Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lahgar reçoit les ambassadeurs d’Espagne et de France




Driss Lahgar reçoit les ambassadeurs d’Espagne et de France

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a reçu mercredi au siège du parti à Rabat, les ambassadeurs d’Espagne et de France au Maroc, respectivement MM. Alberto José Navarro Gonzalez et Charles Fries.
Lors des entretiens avec le diplomate espagnol, M.Lachgar a tenu à présenter ses félicitations à M.Gonzalez suite au succès de l’intervention chirurgicale qu’avait subie le souverain espagnol, Juan Carlos, dont la visite au Maroc est prévue début mars prochain. Sachant qu’après cette visite, le secrétaire général du PSOE, Alfredo Pérez Rubalcaba, se rendra également dans notre pays.
A ce propos, le Premier secrétaire a rappelé les liens forts qui unissent les deux Royaumes, appelés à se consolider davantage à tous les niveaux.
Cet entretien a été aussi l’occasion pour Driss Lachgar  d’exposer au diplomate espagnol les différentes étapes qui ont marqué le 9ème Congrès national de l’USFP qui s’est tenu dernièrement à Bouznika.
Pour sa part, Alberto José Navarro Gonzalez a évoqué l’histoire des relations bilatérales entre les deux pays aux niveaux officiel, social et économique, rappelant par là même que l’Espagne est le premier partenaire économique du Maroc.
Par ailleurs, M.Lachgar a reçu en soirée l’ambassadeur français Charles Fries qui a réitéré la position française quant à la question du Sahara. Une position qui soutient celle du Maroc en vue de trouver une solution dans le cadre de l’ONU. Ajoutant que la présence de l’armée française au Mali est pour garantir la sécurité et l’intégrité territoriale de ce pays, ainsi que la mise en place de la démocratie et la lutte contre le terrorisme dans cette région.
Le Premier secrétaire a fait part à son hôte de la position du parti de l’action gouvernementale. A cet effet, il a souligné que l’Union socialiste des forces populaires restera à l’opposition et œuvrera dans le cadre d’un programme politique en vue d’appliquer l’ensemble des décisions du 9ème Congrès national.
Par ailleurs, M.Lachgar a précisé qu’en ce qui concerne la crise malienne, l’USFP soutient l’Etat marocain, partant du principe que l’intégrité territoriale des peuples et leur souveraineté sur leurs nations sont une cause sacrée.
Le Premier secrétaire de l’USFP a évoqué également les changements qu’avait connus la région arabe et maghrébine, en insistant sur l’exception marocaine. Une exception due aux réformes politiques et constitutionnelles réclamées d’ailleurs au 8ème Congrès national de l’USFP et soumises à SM le Roi à travers un mémorandum bien avant l’avènement du Printemps arabe. Sans omettre les expériences politiques et le militantisme du peuple marocain qui ont débouché sur ce cas unique et exceptionnel, le Printemps arabe initié selon une vision marocaine, a conclu M.Lachgar.

A.R
Samedi 2 Février 2013

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs