Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar élu vice-président de l’IS




Le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachguar, a été élu à l'unanimité, mardi à New York, vice-président de l’Internationale socialiste (IS).
Le vote a eu lieu lors de la session du Conseil de l’IS qui s’était réuni les 6 et 7 juillet au siège de l’ONU. Les débats initiés au cours de cette réunion ont porté sur des questions importantes telles que la lutte contre le terrorisme, les objectifs du développement durable et les changements climatiques.
Ont pris part à cette session, outre Driss Lachguar, Habib El Malki, président du Comité de l’IS pour les migrations, Mohamed Ben Abdelkader, membre du Comité éthique de l’IS, Ouafae Hajji, présidente de l’Internationale socialiste des femmes, Khadija Slassi, secrétaire nationale de l'Organisation socialiste des femmes ittihadies, et Abdeslam Debbagh, membre de la Commission des relations extérieures de l’USFP.
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le Premier secrétaire a indiqué que la  session du Conseil de l'IS a été marquée par l'élaboration d'un rapport de 32  pages qui présente le Sahara marocain, ses habitants et sa géographie, outre  une chronologie du conflit et des résolutions onusiennes y afférentes depuis  les années 80.
Les recommandations de ce rapport appellent à trouver une solution politique  négociée à même de mettre un terme au conflit artificiel du Sahara.
Cette réunion a également été l'occasion de mettre en exergue les efforts  consentis par le Maroc en vue de consacrer la culture des droits de l'Homme et des libertés publiques à travers l'ensemble du territoire national.
A signaler, par ailleurs, que le Comité éthique de l'Internationale socialiste (IS) a rejeté à l'unanimité, mardi à New York, la demande du Front de libération nationale algérienne (FLN), actuellement parti membre consultatif, d'obtenir le statut de parti membre de plein droit.
Le Comité a justifié son rejet par le fait que le FLN est un «parti non démocratique et autocratique», a-t-on appris à New York.

Jeudi 9 Juillet 2015

Lu 1420 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs