Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar devant le IVème congrès provincial de Nador : Le chef du gouvernement et ses ministres sont responsables de la faillite du transport maritime

“Il est inadmissible qu’un pays qui jouit de 3000 km de côtes ne dispose pas de bateaux pour assurer le retour de ses ressortissants à l’étranger”




Driss Lachguar devant le IVème congrès provincial de Nador : Le chef du gouvernement et ses ministres sont responsables de la faillite du transport maritime
«Le niveau d’importance accordée à l’accueil des MRE n’a eu de cesse de régresser d’année en année. Les Marocains du monde qui contribuent  grandement au développement du pays et à la solution de ses problèmes sont accueillis sans égards, ce qui fait augmenter leurs souffrances».  C’est ce qu’a déclaré le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, à l’ouverture des travaux du IVème Congrès provincial de Nador placé sous le thème «Le développement et la mise à niveau de la province sont tributaires de la lutte contre la prévarication financière et administrative ». 
Plaidant en faveur des Marocains du monde qui ont subi cette année  toutes sortes d’injustice et d’avilissement, l’USFP a pris l’initiative de rencontrer le 10 août courant  les représentants de la communauté marocaine à l’étranger, et ce pour l’examen de ses nombreux  problèmes et la proposition de solutions appropriées, a tenu à souligner le Premier secrétaire du parti.  Ces problèmes liés généralement  aux procédures  administratives complexes  portent, a-t-il fait savoir,  sur l’affiliation des descendants et leurs études, la rédaction des actes de mariage et des documents de l’état civil, ainsi que sur les droits des MRE  devant les tribunaux du Royaume et la Conservation foncière. 
Dans ce cadre, il a tenu à rappeler devant l’assistance que le Groupe socialiste est l’initiateur d’une proposition de loi pour le renforcement de la représentativité de la diaspora marocaine au sein du Parlement, à savoir l’octroi de 30 sièges, avant d’ajouter qu’avant le 10 octobre, le Groupe socialiste présentera également  une dizaine de propositions de loi  susceptibles de solutionner nombre de problèmes des enfants de la communauté marocaine établie à l’étranger.  
Tout en dénonçant  la cherté des prix des billets d’avion et de  bateau,  pour les MRE pour leur permettre de regagner leur pays, une question qui a été soulevée par plusieurs intervenants,  Driss Lachguar a  poursuivi qu’ « il est inadmissible qu’un pays qui jouit de 3000 km de côtes ne dispose pas  de bateaux pour assurer le retour de ses ressortissants à l’étranger ».  Le Royaume qui ne dispose donc plus de ses propres navires  perd ainsi  l’un des  symboles de sa souveraineté, a-t-il affirmé non sans amertume.
   Le chef du gouvernement et ses ministres sont responsables de la faillite de ce secteur dont souffrent actuellement  des milliers de Marocains  établis en Libye voulant fuir l’anarchie et l’insécurité qui y règnent et regagner leur pays, n’a pas manqué de souligner Driss Lachguar. 
L’expérience a montré que l’approche du chef du gouvernement quant au  traitement des revendications de la classe ouvrière et des syndicats est une approche de l’indifférence, de la moquerie et du mépris, une approche de violence et de discrimination entre les Marocains, comme l’atteste la mort du jeune étudiant, Mohamed Meziani suite à une grève de la faim sans que le gouvernement ne daigne réagir, alors qu’il a vivement réagi quand l’étudiant Abderrahim El Hassanoui a été assassiné à l’Université de Fès à cause d’un conflit entre les factions estudiantines.
Le Premier secrétaire de l’USFP a critiqué le fait que le chef du gouvernement a choisi le mois d’août, mois des vacances par excellence, pour distribuer la note de cadrage sur la loi de Finances à ses ministres des différents  départements, alors qu’il devait le faire au mois de mai ou juin. Ce comportement prouve que le gouvernement entend faire passer ses décisions pendant ce mois comme il l’a fait avec la loi sur les Caisses de retraite et du pouvoir judiciaire.
Pour faire face à tous ces problèmes, Driss Lachguar a exhorté l’ensemble des forces populaires, les syndicats, les partis démocratiques, la société civile à faire bloc  en vue de contrecarrer la politique du gouvernement qui n’a de cesse d’appeler à se serrer la ceinture.
Il n’a pas manqué de souligner   également que la démocratie dans notre pays  est menacée par le chef du gouvernement et son parti qui n’hésitent pas à l’exploiter  en leur faveur pour se maintenir au pouvoir et à  recourir à tous les moyens pour museler leurs  contradicteurs.
« La stabilité dont jouit le pays est le fruit d’un long et pénible processus et de multiples sacrifices du peuple marocain, des Ittihadis et des forces démocratiques, et ce depuis les années 1960 jusqu’à 1990 », a-t-il tenu à préciser.   
L’USFP ne désire nullement faire tomber le gouvernement Benkirane, mais veille à ce qu’il termine son mandat pour  permettre aux Marocains de faire la comparaison  entre son bilan et celui du gouvernement El Youssoufi, a fait savoir Driss Lachguar.  Il a saisi cette occasion pour rappeler les nombreux acquis obtenus par les Marocains et les grands chantiers ouverts à l’époque à travers tout le pays.
S’adressant aux militants de la région, Driss Lachguar leur a signifié qu’ils sont les vrais décideurs au sein du parti, que ce sont eux qui choisiront le candidat du parti, les candidats de l’USFP pour les conseils des communes  urbaines et rurales et à travers les instances élues.  

L.B
Mercredi 20 Août 2014

Lu 2695 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs