Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Les aspirations et les revendications des MRE ont toujours été au cœur des préoccupations de l’USFP




Une journée d’étude organisée par le Groupe socialiste sur le thème «Les Marocains du monde dans les politiques publiques»

Le Groupe socialiste à la Chambre des représentants et l’Association Union pour la solidarité, la fraternité et le progrès ont organisé conjointement vendredi au Parlement une journée d’étude sur le thème «Les Marocains du monde dans les politiques publiques».
Intervenant au début de cette rencontre présidée et modérée par Rachida Benmasoud, membre du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a mis en exergue le fait que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une tradition annuelle que le parti de la Rose organise en marge de la journée nationale des MRE, vu que les aspirations, les revendications et les problèmes des Marocains du monde ont  toujours été au cœur des préoccupations de l’USFP.
A preuve, durant cette législature, le Groupe socialiste au Parlement était le seul à avoir présenté plus de 10 propositions de loi concernant les Marocains du monde et les problèmes qu’ils rencontrent dans leurs relations avec l’administration, la justice, etc. Ces propositions ont été malheureusement rejetées par le gouvernement Benkirane. «En tant que Groupe socialiste, nous avons présenté des propositions de loi claires, mais le gouvernement en a fait fi», a précisé le Premier secrétaire, lors de cette journée à laquelle ont notamment  pris part le président du Groupe socialiste à la Chambre des conseillers et des membres du Bureau politique de l’USFP. 
Le dirigeant ittihadi a, en outre, affirmé que S.M le Roi Mohammed VI avait heureusement  traité l’année dernière des problèmes des MRE, et ce dans son discours à l’occasion de la Fête du Trône. Le Souverain y avait déclaré : «Au cours de mes visites à l’étranger et de mes rencontres au Royaume avec des membres de notre communauté à l’étranger, j’ai eu l’occasion de prendre la mesure de leurs préoccupations réelles et de leurs aspirations légitimes. Nous pensions qu’ils affrontaient des difficultés uniquement à l’intérieur du Maroc. Or, nombre d’entre eux se plaignent également d’une série de problèmes dans leurs relations avec les missions consulaires marocaines à l’étranger».
Le Premier secrétaire de l’USFP a, par ailleurs, rappelé que le Groupe socialiste au Parlement est le premier groupe à avoir présenté une proposition de loi pour la mise en œuvre de l’article 17 de la Constitution 2011. Cette proposition portant sur la réforme de la loi organique relative à la Chambre des représentants visait à permettre aux Marocains résidant à l’étranger d’avoir une représentativité au sein du Parlement à travers la mise en place de circonscriptions électorales destinées à ces citoyens au niveau de leurs pays d’accueil. 
Il a de même affirmé que lors de la discussion des lois électorales à l’Hémicycle, l’USFP a présenté des amendements visant à réaliser la parité et la représentativité des MRE au Parlement. En effet, le parti de la Rose a proposé que 30 sièges soient réservés à la diaspora marocaine dont la moitié aux  femmes. De même qu’il a proposé qu’il soit tenu compte de la parité dans la liste nationale des jeunes et l’augmentation du nombre des membres de la liste nationale des femmes de 60 à 70. Mais, hélas, tous les autres groupes parlementaires ont rejeté ces propositions à l’exception du groupe parlementaire du PAM.
Pour sa part, le professeur universitaire Ben Youness Merzouki a passé en revue les initiatives prises par le Groupe socialiste au Parlement pour élaborer des lois en faveur des MRE. Lesquelles lois peuvent contribuer à la mise en œuvre de politiques publiques intégrées.
Il a déploré l’existence sous la direction du gouvernement Benkirane des dysfonctionnements au niveau de ses politiques publiques concernant les Marocains du monde. A titre d’exemple, il a cité le manque de coordination entre les départements ministériels et l’absence d’une politique homogène concernant cette catégorie de citoyens.
L’intervenant a également critiqué le plan législatif du gouvernement qui a pris en otage les propositions des parlementaires non seulement de l’opposition mais également de la majorité. Si un groupe parlementaire présentait une proposition de loi, le gouvernement lui rétorquait que cette loi était programmée pour 2016 dans son plan législatif.
Sur le plan législatif, le professeur universitaire a aussi affirmé que l’USFP a présenté une proposition de loi  permettant aux Marocains résidant à l’étranger d’être représentés au sein du Parlement. Dans la cadre de la surenchère politique, d’autres groupes parlementaires, y compris celui du parti majoritaire, ont par la suite présenté des propositions dans le même sens. 
Il a, par ailleurs, affirmé que la proposition de loi concernant le Conseil des MRE est une initiative pertinente du Groupe socialiste, car si le gouvernement devait la rejeter, il lui fallait au moins garantir cette représentativité dans d’autres institutions comme le Conseil des MRE.
Il convient de rappeler que Chakib Bouallou (France), Mohammed Idrissi (Espagne), Bachir El Hamri (Danemark), Abdelmoula Basraoui (Italie) et Anass Bouhlal (Finlande) ont pris part à cette rencontre. 
 

T. Mourad
Samedi 6 Août 2016

Lu 1732 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs