Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de Béni Mellal a arrêté, vendredi, un repris de justice soupçonné de détention d’arme blanche et de menace de recours à la violence, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause est apparu sur une photo publiée sur Facebook aux côtés d'un chien de garde, tenant à la bouche une arme blanche de grande taille, tout en se promenant sur la voie publique, "ce qui constitue une menace à la sécurité des citoyens", explique la même source.
Les investigations menées par les services de sécurité ont permis l’identification et l'arrestation du prévenu, un multirécidiviste condamné à des peines de prison pour différents crimes.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, poursuit la même source, notant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le crime sous toutes ses formes.

Interpellation

Des éléments de la préfecture de police du district de Ben Debbab-Ain Kadous à Fès, ont procédé jeudi à l'arrestation d'un récidiviste qui vient d’être vu arme blanche à la main dans une vidéo postée sur Internet.
Le suspect (20 ans) faisait l'objet d'un avis de recherche pour échange de coups et blessures, a-t-on précisé de source policière. Il a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet général, a-t-on ajouté de même source.
Par ailleurs, quelque 1890 personnes ont été interpelées, entre le 25 et le 27 juillet, par les services de la Préfecture de police de Fès pour leur implication présumée dans divers délits et crimes, apprend-on de même source.

Détournement 

Les éléments de la police judiciaire de la ville d'Es-Smara, ont arrêté, jeudi, un individu pour son implication présumée dans une affaire de détournement d’une mineure, indique vendredi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Selon les premiers éléments de l’enquête, une personne a déposé une plainte auprès des services de sécurité de la ville d’Es-Smara portant sur la disparition de sa fille mineure, âgée de 16 ans, depuis le 22 juillet courant dans des circonstances indéterminées, précise la même source.
Les investigations réalisées sur le terrain appuyées par l’expertise technique ont permis de localiser l’endroit où se trouve la fille déclarée disparue, poursuit le communiqué, précisant que la mineure a été trouvée dans un état de santé normal dans le domicile du mis en cause, qui a réussi à détourner la fille vu son jeune âge.
Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent alors que la fille mineure a été soumise à l’expertise médicale avant d’être confiée à ses parents. 



Libé
Mardi 2 Août 2016

Lu 762 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs