Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Condamnation
 
Le Royaume du Maroc condamne dans les termes les plus vigoureux l'attentat terroriste perpétré mardi dans une zone touristique du centre d'Istanbul, faisant plusieurs morts parmi les touristes étrangers et les citoyens turcs innocents et des dizaines de blessés, indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.
Tout en présentant ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion aux familles éplorées des victimes et souhaitant prompt rétablissement aux blessés, le Royaume du Maroc exprime sa solidarité avec la République de Turquie, gouvernement et peuple, et réitère sa ferme condamnation de cet acte criminel abject, contraire aux valeurs humanitaires universelles, souligne le ministère dans un communiqué.
 
Interpellation
 
Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a arrêté, mardi, un individu ayant plusieurs antécédents judiciaires en matière d'escroquerie et d'usurpation d'identité, pour son implication présumée dans une affaire de dénonciation calomnieuse, en rapportant un crime tout en sachant la fausseté du fait dénoncé.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause, âgé de 44 ans, a appelé au téléphone les services de police de Fès le 3 janvier courant, prétendant être un chauffeur de taxi et avoir des soupçons sur deux individus en possession d'armes à feu, probablement destinées à des fins de nature terroriste, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.
Les investigations menées par les services de la sûreté nationale ont révélé qu'il s'agit d'une dénonciation calomnieuse et d'un crime fictif, et que le suspect n'est pas un chauffeur de taxi mais un individu ayant plusieurs antécédents judiciaires (12) en matière d'usurpation d'identité et de dénonciation de crimes fictifs, précise la même source.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, en vue de déterminer les causes de ces actes criminels, relève-t-on.

Jeudi 14 Janvier 2016

Lu 283 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs