Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Divers sportifs
Boxe

Le pugiliste franco-marocain, Rachid Jkitou, tentera samedi, dans les arènes du Parc Oasiria à Marrakech, de décrocher la ceinture de la Fédération WBC (World Boxing Council) méditerranéenne dans la catégorie des supers moyens.
Ce titre permettra au boxeur franco-marocain d'accéder directement à la demi-finale du Championnat du monde WBC en 2016 puis au titre de champion du monde en 2017.
Le combat (quart de finale du championnat méditerranéen WBC) l'opposera au Serbe Geard Ajetovic. 
Né en France en 1985, Rachid Jkitou a été champion de France avec 22 combats, 22 victoires dont 15 par KO.
De son côté, le Serbe Geard Ajetovic (33 ans) a joué 38 matches, dont 22 victoires (12 par KO) et 11 défaites.
Quatre autres combats, qui se feront en 4 rounds de 3 minutes, sont également prévus durant ce gala de boxe. Ils opposeront des boxeurs venus de toute l'Europe et des boxeurs marocains d'avenir, dont Cédric Vitu, challenger officiel titre de l'Union européenne EBU et Bilel Jkitou, petit frère de Rachid Jkitou et champion Ile-de-France amateurs poids moyens.
Fondée en 1963 à Mexico, la WBC ou la Fédération internationale de boxe anglaise est une fédération incontournable de la boxe mondiale, qui fait partie des 4 principales organisations internationales de boxe professionnelle avec la WBA, l'IBF et la WBO.

Equitation

La Société Royale d'encouragement du cheval (SOREC) organise, en collaboration avec la Fédération Royale marocaine des sports équestres, les concours inter-régionaux de Tbourida le 09 mai au haras national de Marrakech et le 16 mai à Fès.
Les 70 Sorbas qualifiées après les 20 concours régionaux organisés dans toutes les régions du Royaume vont disputer les concours inter-régionaux, avec à la clé une qualification au Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels, indique un communiqué de la SOREC parvenu lundi à la MAP.
Environ 334 troupes et un total de 5.010 chevaux vont participer aux concours inter-régionaux cette année, contre 308 troupes et 4620 chevaux en 2014, précise la même source.
Les concours de cette année seront marqués par la mise en place d'un village des éleveurs et un village de Tbourida, ajoute le communiqué, notant que la SOREC vise également à rapprocher le grand public de l'histoire de la Tbourida qui fait partie du patrimoine culturel du Royaume à travers des thématiques diversifiées, des ateliers et des expositions.
Depuis le lancement de la stratégie de la filière équine en 2011, la Tbourida bénéficie d'un accompagnement spécifique à travers la mise en valeur et la préservation de cet art ancestral.
La SOREC est une entreprise publique sous tutelle du ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime. Acteur majeur de la filière équine, la SOREC a pour mission principale l'encadrement des courses hippiques et la gestion des jeux hippiques au Maroc.

Mercredi 6 Mai 2015

Lu 251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs