Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux familles syriennes endurent le martyre à Zouj-Bghal

Le HCR, Amnesty international et le Croissant-Rouge se mettent en lice pour leur faire quitter la frontière maroco-algérienne




Deux familles syriennes endurent le martyre à Zouj-Bghal
Le calvaire des deux familles syriennes bloquées à la frontière maroco-algérienne semble perdurer. En effet, ni les autorités marocaines ni algériennes n’ont changé d’un iota leurs positions. Elles refusent toujours de laisser entrer sur leurs territoires respectifs les huit personnes qui composent ces deux familles, et ce malgré les interventions de la société civile et du HCR. «Les autorités des deux pays ne semblent pas préoccupées par notre sort. Les militaires restent nos seuls interlocuteurs mais ils ne veulent assumer aucune responsabilité», nous a déclaré Sobhi, chef de l’une de deux familles bloquées avant d’ajouter: «Le hic, c’est que les frontières sont ouvertes devant tout le monde 
sauf nous ». 
Une situation complexe que tentent de désamorcer  plusieurs associations œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme des deux côtés de la frontière ainsi que le HCR.  Selon Marc Fawe, chargé des relations extérieures à l’UNHCR Maroc, des contacts ont été établis avec les autorités marocaines  et algériennes. Il estime qu’une solution sera trouvée prochainement via le Croissant-Rouge. 
Des actions qui ne semblent pas trouver grâce aux yeux des deux familles en détresse dans ce no man’s land près du poste-frontalier de Zouj-Bghal et ce, depuis plus de 20 jours ; acculées à survivre sans nourriture ni abri et dans des conditions sanitaires déplorables. « On a eu des informations sur ces actions menées par les ONG. On a même  reçu le soutien d’Amnesty international de Londres mais rien ne semble venir et la situation demeure bloquée», nous a confié Sobhi qui ne croit plus à rien. Surtout après que les responsables du Croissant-Rouge algérien lui ont clairement affirmé qu’ils ne peuvent rien faire pour lui et pour sa famille puisqu’il sera compliqué pour eux d’intervenir sur le territoire marocain.   
Sobhi ne se fait plus d’illusion. Pour lui, la solution de cette situation passe par une décision politique à même de permettre de sortir de  cette crise. Il réclame l’asile dans n’importe quel pays du monde pourvu qu’il quitte l’enfer dans lequel il vit depuis peu. Une décision qui doit être prise le plus tôt possible, selon lui, vu les conditions inhumaines dans lesquelles survivent les deux familles en question.  « On en a marre. On a assez enduré en Syrie pour qu’on endure le même calvaire ici», nous a-t-il lancé avant de poursuivre : «Aujourd’hui, mon frère a la main cassée et ne pourra pas bénéficier de soins sans parler de nos enfants qui endurent la saleté,  les poux, la malnutrition. Qu’attendent donc les autorités marocaines et algériennes pour nous extirper de cet enfer ? Notre mort peut-être ».  
Du côté des autorités marocaines et algériennes, c’est silence radio. Elles refusent tout commentaire sur cette situation. Pire, les pouvoirs publics marocains ont justifié leur refus par la non-possession par les familles en question  de visas d’entrée au Royaume. Un argument qualifié de faux par les concernés, puisque les deux familles ont vécu au Maroc depuis plus de huit mois avant de le quitter pour se trouver empêtrées dans l’actuel imbroglio.  


Hassan Bentaleb
Mercredi 18 Juin 2014

Lu 886 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs