Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux ONG internationales interpellent l'ONU sur le drame des séquestrés de Tindouf

L'Agence internationale pour le développement et l'Organisation action internationale pour la paix et le développement montent au créneau




Deux ONG internationales interpellent l'ONU sur le drame des séquestrés de Tindouf
Deux ONG internationales ont interpellé, mardi, le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU sur le drame des populations retenues depuis des décennies dans les camps de Tindouf, dans le sud algérien.
Au cours d'une séance plénière du Conseil, l'Agence internationale pour le développement (AID) et l'Organisation action internationale pour la paix et le développement (AIPD) ont appelé l'instance onusienne à «faire plus pour le respect des droits des habitants des camps».
«Nul ne peut ignorer ou nier la situation alarmante dans les camps de Tindouf où la population ne jouit nullement des droits qui lui sont reconnus par le droit international», a déclaré Mme Aicha Douihi, qui s'exprimait au nom de l'AID.
Cette militante sahraouie des droits de l'Homme a souligné que «cette situation est exacerbée par les lacunes et les manquements de la communauté internationale à ses devoirs». 
Elle a notamment cité l'absence d'un recensement de la population des camps au mépris des demandes répétées de l'ONU, le placement des familles sahraouies dans des camps militaires et l'inexistence d'une protection internationale.
Face à ce constat, l'AID a exhorté les Nations unies et la communauté internationale à assumer leur devoir à l'égard des Sahraouis qui endurent encore la privation de leurs droits les plus élémentaires.
L'AIPD a, à son tour, dénoncé les «conditions inhumaines et humiliantes dans lesquelles survivent encore aujourd'hui les populations des camps de Tindouf, contrôlés par le Polisario».
Dans une déclaration au nom de cette organisation, le militant sahraoui Mohamed Khaya a appelé le Conseil des droits de l'Homme à faire pression sur le Polisario et l'Algérie pour qu'ils fassent preuve de sérieux dans les négociations sur la base du projet d'autonomie.  «Le projet d'autonomie, a-t-il dit, demeure le plus approprié pour une solution politique gagnant-gagnant susceptible de mettre fin à ce conflit qui n'a que trop duré ainsi qu'aux souffrances d'un grand nombre de familles».
M. Khaya n'a pas manqué de souligner l'effort colossal déployé par le Maroc pour la défense, la protection et la promotion des droits de l'Homme et des libertés, ainsi qu'a la préservation de la dignité des citoyens partout dans le Royaume.
«La majorité silencieuse des Sahraouis, qui rejettent le séparatisme prôné par une minorité activement soutenue par l'Algérie, s'est naturellement engagée dans le vaste processus de développement dans le Royaume, y compris ses provinces du Sud», a-t-il conclu.
 

MAP
Jeudi 18 Septembre 2014

Lu 1533 fois


1.Posté par françois le 17/09/2014 21:54 (depuis mobile)
Il faut faire pression sur sa majesté le Roi du maroc André Azoulay !!!

2.Posté par salim le 17/09/2014 22:26
Depuis la creation de se complot contre le maroc,qu a fait le polisario pour améliorer la situation des séquestrés sahraouis,quelles sont les investissents réalisés dans les camps ,infrastructures,écoles,hôpitaux,universités,électricité,assainissements en eau potable ,justice,développement et réforme pour l amélioration des habitants des camps?....ect.rien de tout cela ,seul le vrai développement visible et en constante évolution se trouve dans sahara marocain .

3.Posté par hamid le 17/09/2014 23:07
un chien qui ne peut mordre aboie plus fort que les autres,c est le dilemme de l invisible rasd pseudo mensonge polisa«rien».
Les ONG visitant les camps de tindouf sont engraissés avant leur visite ,il sent résulte aucunes condamnations.
les petro dollars sont la,pour aveugler tout ceux qui ne veulent pas voir la réalité .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs