Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux Marocains condamnés en France pour traite d'êtres humains




Deux Marocains condamnés en France pour traite d'êtres humains

Les mis en cause ont réduit en 
esclavage deux jeunes issus de leur village natal


Le tribunal correctionnel d'Aurillac, dans le Cantal (France), a condamné récemment deux exploitants forestiers, un père et son  fils, originaires du Maroc, pour séquestration, extorsion et exploitation de deux jeunes Marocains âgés de 21 et 22 ans.
Selon les chefs d’accusation, le père âgé de 45 ans et son fils de 22 ans auraient fait travailler, sans relâche et pendant plusieurs mois, leurs victimes dans des conditions indignes et sans jamais leur verser le moindre salaire, ont rapporté plusieurs médias français. 
Arrivés dans le Cantal, en été dernier, moyennant la somme de 7.000 euros chacun, les deux jeunes se seraient retrouvés du jour au lendemain dans un véritable guet-append.
Les victimes, qui se verront d’abord confisquer leurs passeports, seront par la suite séquestrées et contraintes à travailler jusqu’à 10 heures par jour à l'arrachage de la gentiane.
Leur calvaire ne s’arrêtera pas de sitôt. Hébergés dans des conditions indécentes, ils devaient dormir sur des matelas posés à même le sol. 
«Pendant plus d’un mois, ils travaillent de 6 heures du matin à 15 heures, sept jours sur sept, transportant des sacs de 50 à 100 kg, le tout sans être payés. Le salaire viré sur leur compte est immédiatement reversé à l’employeur. Les deux jeunes vivent dans un studio, à Aurillac, et dorment sur des matelas posés à même le sol», apprend-on sur le site Lamontagne.fr.
Si le père et son fils ont été interpellés en décembre dernier, la situation des deux jeunes a commencé à attirer l’attention bien avant. 
En effet, «après un signalement de l'hôpital d'Aurillac où les victimes se plaignent lors d'une consultation, une enquête est ouverte en août par les gendarmes. Un autre signalement émanant de proches de l'une des familles marocaines alerte aussi les enquêteurs», a indiqué France TV. Mais, c’est en septembre que les choses vont vraiment s’accélérer. Lorsque «les prévenus emmènent les deux jeunes au Maroc pour récupérer une partie des 7.000 euros qui n'avait pas encore été réunis par la famille de l'une des victimes. Sur le trajet, en Espagne, l'un d'eux réussit à s'enfuir tandis que son compagnon d'infortune est finalement relâché. L'un des deux Marocains reviendra ensuite porter plainte à Aurillac», précise la chaîne française.
Pour justifier ses actes, le père a prétendu que «ce sont leurs parents qui m’ont demandé de le faire. J’ai accepté, je suis venu les chercher à l’aéroport de Toulouse, je les ai hébergés dans un appartement à Aurillac, j’ai engagé beaucoup de frais et ils ne voulaient pas travailler», rapporte de son côté Lavoixducantal.fr.
Quelles qu’en soient les raisons qui ont amené les deux exploitants forestiers à recourir à de telles pratiques, le tribunal correctionnel d'Aurillac estime que ces derniers devaient répondre pleinement de leurs actes. Après quatre heures d’audience, il a décidé de condamner le père à trois ans de prison dont deux fermes. Tandis que son fils, qui a prétendu avoir obéi aux ordres de son père et avoir été un simple «spectateur exécutant», il écope d’un an avec sursis.
Les deux exploitants, qui ont 10 jours pour faire appel, devaient, par ailleurs, verser à leurs victimes la somme de 20.000 euros.
Assimilable à l’esclavage moderne, la traite des êtres humains est une violation fondamentale des droits de l'Homme qui détruit la vie d'innombrables personnes. Elle est condamnée au Maroc comme ailleurs.




 



 

Alain Bouithy
Lundi 2 Février 2015

Lu 1654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs