Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des voitures intelligentes prêtes à prendre le volant




Des voitures intelligentes prêtes à prendre le volant
Pourquoi perdre son temps à chercher une place où se garer, quand votre voiture peut le faire pour vous? Cette idée, encore inimaginable il y a quelques années, est en train de prendre corps et préfigure des véhicules entièrement autonomes.
Sans personne à bord, le véhicule avance au pas dans le parking, laisse passer un piéton puis se gare en marche arrière sans accroc. Cette technologie, proposée par le constructeur suédois Volvo ou l’équipementier français Valeo, n’en est qu’au stade du prototype mais pourrait être proposée en série d’ici 2020.
Certaines voitures sont déjà capables de prendre le volant dans des circonstances précises. Le coupé CLS de Mercedes peut ainsi freiner en urgence en cas de risque d’accident si l’automobiliste ne réagit pas. Des BMW préviennent en cas de franchissement de ligne involontaire ou peuvent passer en pilotage automatique dans les bouchons.
“Beaucoup de choses existent déjà dans le domaine de l’automatisation et on arrive aujourd’hui à un tournant”, constate le directeur de la R&D chez Valeo, Guillaume Devauchelle. Les progrès technologiques dans les radars et les caméras de détection permettent au véhicule de “voir” ce qui se passe autour de lui. Des logiciels embarqués l’aident à analyser son environnement et à agir en conséquence.
Du coup, les constructeurs promettent de commercialiser des modèles capables de conduire par eux-mêmes dès 2020, et sans personne à bord à partir de 2030.
L’objectif premier? “Réduire la mortalité et le nombre de blessés sur la route, alors que 90% des accidents sont dus à des erreurs humaines”, explique Franck Cazenave, directeur marketing et innovation chez Bosch.
Mais d’autres avantages sont à attendre. En communiquant entre elles, voire avec l’infrastructure routière, ces voitures fluidifieront le trafic et réduiront ainsi la consommation de carburant.
Après 2030, “on peut imaginer des flottes de véhicules disponibles 24h/24, qui viennent vous chercher où vous voulez, d’une fluidité et d’une efficacité redoutables”, spécule Sébastien Amichi, associé du cabinet spécialisé Roland Berger.
Pour leurs promoteurs, elles vont aussi améliorer le confort de leurs passagers. “A partir du moment où le conducteur est déchargé de la conduite, il a du temps pour lui”, explique Franck Cazenave. Il pourrait lire son journal, naviguer sur l’internet ou se reposer. Cela attire des acteurs extérieurs à l’automobile.
C’est le cas de Google. L’entreprise californienne teste depuis cinq ans avec des voitures japonaises bardées de capteurs. Elle fabrique même ses propres prototypes électriques pouvant rouler sans personne à bord, en s’appuyant sur son expérience dans l’Internet et la cartographie. 
Pour autant, les constructeurs se disent persuadés que le géant américain ne pourra pas vraiment leur faire de l’ombre. L’automobile “est un métier” qu’il faut bien connaître “pour le faire vivre”, argumentait récemment le PDG de Renault et de Nissan, Carlos Ghosn.
Sans compter que le coût de sa technologie reste prohibitif. Selon un acteur du secteur, un radar équipant une Google Car vaut à lui seul 60.000 euros. Sans aller jusque là, les aides à la conduite déjà existantes coûtent de quelques centaines à quelques milliers d’euros. 

Vendredi 25 Juillet 2014

Lu 367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs