Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des rogations accomplies vendredi dans les mosquées marocaines : Les météorologues américains prévoient la reprise des pluies à partir du 16 janvier




Des rogations accomplies vendredi dans les mosquées marocaines  : Les météorologues américains prévoient la reprise des pluies à partir du 16 janvier
Des prières rogatoires ont été accomplies, vendredi matin, dans la mosquée Hassan à Rabat.
Dans un climat de piété et de recueillement, les fidèles sont partis en cortège officiel depuis la mosquée Al Aadam, située à Bab Chellah, près du siège du conseil local des Oulémas, en direction de la mosquée Hassan.
Ces prières ont été accomplies pour implorer le Tout-Puissant de faire tomber des pluies bienfaitrices sur le Maroc en  ces temps où les conditions climatiques des deux semaines à venir s’annoncent décisives pour les cultures d’automne, notamment la culture céréalière.
La vague de froid qui a succédé aux pluies abondantes et généralisées qu’a connues le Royaume, au début décembre dernier, a, notamment, pénalisé les terres bour ainsi que la croissance des plantes en raison de la sécheresse du sol et l’absence d’humidité.
Selon la Direction de la météorologie nationale (DMN), cette vague durera jusqu’à la semaine prochaine.
«Le Maroc connaît actuellement des baisses remarquables de températures dues, principalement, à une haute pression atmosphérique des Açores près de l’océan Atlantique qui pousse des troubles pluviométriques au centre de l’Europe laissant le champ ouvert à des masses d’airs froides et sèches», a indiqué le responsable communication de la DMN, Mohamed Belouchi, dans une déclaration à la MAP.
Mais selon des sites américains spécialisés, la pluie recommencera à faire parler d’elle à partir du lundi 16 janvier. Si ces prévisions se confirment, les dégâts causés par l’actuelle vague de froid et de sécheresse pourraient perdre de leur acuité, voire donner de la consistance aux prévisions optimistes  du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Selon les experts de celui-ci,  la saison agricole s’annoncerait bien et pourrait se caractériser par l’amélioration des indicateurs. Ceci d’autant plus que le volume des surfaces labourées a atteint 4 milliards d’hectares dont 3 milliards cultivés, soit une hausse d’environ 28% comparée à la campagne précédente.

L.M
Samedi 7 Janvier 2012

Lu 1008 fois


1.Posté par Kader le 07/01/2012 13:50
Prière de corriger les chiffres avancés concernant les superficies respectivement labourées et cultivées, il s'agit en fait de 4 et 3 millions d'hectares et non pas milliards!!!!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs