Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des premiers écosystèmes qui donnent des ailes à l’aéronautique


Deux contrats de performance ont été signés à Rabat



C’est désormais officiel. Quatre premiers écosystèmes  aéronautiques  dans  les  filières  de  l’assemblage,  du  système  électrique-câblage et harnais (EWIS), de l’entretien-réparation, révision (MRO) et de l’ingénierie viennent d’être lancés récemment par le ministère de  l’Industrie,  du  Commerce,  de  l’Investissement  et  de  l’Economie numérique. «Ces 4 premiers écosystèmes contribueront d’ici 2020, à créer 23.000 nouveaux emplois, soit le triple de l’effectif actuel, à doubler le C.A. à l’export pour le porter à 16 milliards de dirhams (MMDH), à atteindre un taux d’intégration local de 35% et à drainer plus de 100 nouveaux acteurs», a-t-on expliqué en substance lors d’une conférence de presse organisée à Rabat. Dans la foulée, pour accompagner le déploiement de ces écosystèmes, deux contrats de performance ont été signés  à cette occasion par  le ministre de l’Industrie,  du  Commerce,  de  l’Investissement  et  de  l’Economie numérique Moulay Hafid Elalamy, Mohammed Boussaid,  ministre de l’Economie et des Finances et Hamid Benbrahim El-Andaloussi, président du Groupement des industries marocaines de l’aéronautique et du spatial (GIMAS). Et c’est dans ce cadre que M. Elalamy a précisé que ces 4 écosystèmes hisseront le secteur à des paliers de développement plus soutenus et l’inscriront dans une phase nouvelle qui connaîtra l’émergence de nouveaux métiers, à forte valeur ajoutée et fort contenu technologique. Et de faire savoir aussi que l’industrie  aéronautique  mondiale  dégage  un  potentiel  de  croissance appréciable (doublement de la flotte mondiale sur les 20 prochaines années, carnets de commande pleins pour les 10 années à venir et un chiffre d’affaires de 4,8 trillions de dollars sur la même période) notant qu’il s’agit là d’une opportunité que le Maroc est parfaitement habilité à saisir en  se  positionnant  davantage, avec justement le lancement des écosystèmes  aéronautiques, en niche de compétitivité dans la chaîne de valeur aéronautique.
Par ailleurs, en ce qui concerne l’accompagnement prévu pour les entreprises des filières structurées,  il sera question, a-t-on annoncé, de la promotion de l’investissement dans le secteur (offres d’installation); d’un accès plus aisé au foncier (développement du foncier locatif avec des tarifs attractifs) ;de la formation de profils spécialisés et adaptés aux besoins du secteur ; du développement de l’intégration locale moyennant des primes; de l’amélioration de la compétitivité logistique du secteur et de la mise en place de solutions de financement adaptées. 
Et de relever, en outre, qu’en contrepartie de ces aides, le GIMAS se doit, en plus de l’engagement pris à réaliser les objectifs précités en termes de création d’emplois, de valeur ajoutée et d’exportations, de sensibiliser les industriels à l’opportunité d’intégrer plus nombreux les écosystèmes du secteur, d’accompagner le développement d’une Supplie Chain aéronautique performante et d’accompagner 20 porteurs de projets et TPME sur la période 2015-2020  à  travers,  notamment,  l’engagement  de  grands  donneurs  d’ordre  à s’approvisionner auprès de ces TPME.
Quoi qu’il en soit, l’occasion était propice pour rappeler qu’au cours de la dernière décennie, le Maroc compte un nombre d’implantations dans le secteur aéronautique qui s’est fortement accru avec plus de 100 entreprises installées en seulement 12 ans. Celles-ci, précise-t-on, emploient plus de 11.000 jeunes et ont réalisé en 2014 près d’un milliard de dollars de CA, soit 4,5% des exportations du Royaume contre 1% il y a 10 ans. 





Meys. B
Mardi 4 Août 2015

Lu 812 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs