Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des milliers de Marocains fêtent leur anniversaire aujourd’hui : Tous nos vœux aux natifs du 29 février




Des milliers de Marocains fêtent leur anniversaire aujourd’hui : Tous nos vœux aux natifs du 29 février
Que les Marocains qui ne fêtent leur anniversaire le jour même qu’une fois tous les quatre ans, le fassent aujourd’hui.
Puisque 2012 est une année bissextile, ils seront 3.600 compatriotes selon des estimations non-officielles, à goûter, dans 24 heures, les joies de festivités que leurs semblables vivent annuellement. Joyeux anniversaire donc à tous ceux qui sont nés le 29 février.
Pour ceux qui n’ont qu’un vague souvenir, une année bissextile est une année qui compte 366 jours au lieu de 365, on y ajoute un 29 février. Et ça se produit tous les quatre ans, à l’exception des années centenaires.
Et il y a encore là une exception. Les années divisibles par 400 sont bissextiles, même si elles sont aussi divisibles par 100. C’est pour cette raison que l’année 1900 n’était pas bissextile, mais que l’an 2000 l’était.
Le rôle des années bissextiles est d’ajuster le calendrier à l’année tropique, correspondant à la durée d’une révolution de la Terre autour du Soleil. Celle-ci dure 365,242198 jours et non pas exactement 365 jours comme se divise le calendrier civil. C’est pour cette raison qu’on ajoute périodiquement une journée, afin de rattraper le temps perdu en omettant les fractions de journées. Et c’est aussi pour cette raison que tous les 100 ans, on omet une année bissextile, qu’on ramène tous les 400 ans.
On rapproche ainsi la durée moyenne de l’année de calendrier à la durée de l’année tropique.
Et pour comprendre l’origine du mot bissextile, il faut évidemment remonter au latin et à l’époque romaine. C’est en effet Jules César qui, le premier, fixa le calendrier civil à 365 jours plus l’ajout d’une journée dite intercalaire tous les quatre ans. Il faudra attendre l’instauration du calendrier grégorien, en 1582, pour voir l’instauration des précisions que l’on connaît encore de nos jours.
Le terme bissextile vient donc du latin bis-sextilis, qui signifie «deux fois (bis) sixième (sextus)».
Les Romains, au lieu d’ajouter un 29 février, avaient choisi d’insérer un deuxième 24 février, que l’on nommait «24 février bis». Le 24 février était le sixième jour avant les calendes de mars, ce qui explique pourquoi on disait «deux fois le sixième» ou «bis-sextilis».
L’expression est restée intacte en français, même si nos années bissextiles n’ont plus rien à voir avec les calendes de mars et au sixième jour qui les précède.
En français, on désigne cette journée intercalaire comme étant le «bissexte», un mot qui existe encore dans les dictionnaires. Il désigne toutefois le vingt-neuvième jour qu’on ajoute au mois de février lors des années bissextiles. Et encore, on dit que ce terme est vieilli.
Il faut aussi savoir que le mot bissextile est un adjectif et qu’il est ainsi orthographié dans sa forme féminine. Bien que moins courant, on retrouve en effet le masculin bissextil, sans «e». On pourrait par exemple, parler d’un «an bissextil».
Mais cette forme est très peu usitée en français. L’adjectif bissextile est essentiellement applicable au mot «année».
Concernant le Maroc, il convient de rappeler que ce ne sont pas les réjouissances qui égrènent les anniversaires fêtés en pareils jours qui restent en mémoire, mais plutôt le souvenir d’un drame qui a marqué notre histoire récente. Le  séisme d’Agadir s’est produit, en effet, le 29 février 1960 à 23 h 40, détruisant complètement la capitale du Souss et faisant 12 000 à 15 000 morts, soit environ un tiers de la population, et près de 25 000 blessés. Ce fut le séisme le plus destructeur et le plus meurtrier de l’histoire du Maroc. Mais trêve de larmes. Les seules qu’on espère voir verser aujourd’hui, ce sont les larmes de joie de tous les natifs du 29 février.

L.M
Mercredi 29 Février 2012

Lu 831 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs