Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des informations font état de son passage au Maroc : Al-Senoussi, l’homme de main de Kadhafi, arrêté à Nouakchott




Des informations font état de son passage au Maroc : Al-Senoussi, l’homme de main de Kadhafi, arrêté à Nouakchott
L'ancien chef du service des renseignements militaires libyens et beau-frère de Mouammar Kadhafi, Abdullah Al-Senoussi (69 ans), qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis le 27 juin 2011, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi à l’aéroport de Nouakchott en Mauritanie. Interpol avait publié en juin dernier des notices rouges à l’encontre de Mouammar Kadhafi, de son fils Saif Al-Islam Kadhafi et de l’ex-directeur du renseignement militaire libyen, Abdullah Al-Senoussi sur demande du procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo.
Abdallah Al-Senoussi et un homme de 20 ans prétendu être son fils, étaient en possession de passeports maliens lorsqu’ils ont été arrêtés. Ils ont  été appréhendés à leur descente du vol régulier (quotidien) de la compagnie nationale Royal Air Maroc en provenance de Casablanca.
Paris, Tripoli et le CPI à La Haye (Cour pénale internationale) ont juste après demandé son extradition. La Mauritanie n’ayant pas souscrit au Statut de Rome (création du CPI) à l’instar de la Chine, l’Arabie Saoudite, l’Inde, la Libye, etc. n’a donc pas d’obligation envers cette instance. Tout donc convergerait vers une extradition en France sur demande de cette dernière pour l’implication d'Abdullah Al-Senoussi dans l'attentat du DC10 UTA en 1989, qui avait à son bord 170 passagers dont 54 Français. Tripoli est de son côté en contact direct avec les autorités mauritaniennes afin qu’il leur soit livré suite aux nombreux chefs d'accusation portés contre lui.
Il semblerait que ce soient les renseignements français qui aient repéré Al-Senoussi à Casablanca et vendu la mèche aux autorités mauritaniennes en vertu d’accords préétablis entre les deux pays avant même l’arrestation du second homme fort de l’ex-régime libyen déchu de Mouammar Kadhafi. Selon toujours cette même source (site d’information mauritanien Al-Akbar  à Nouakchott), les RG français prétendent qu’il aurait passé plusieurs mois au Maroc où il y est arrivé  en provenance du Mali.  Le Maroc ne voulant aucun accroc avec le CNT libyen (Conseil national de transition) aurait rejeté la demande des  renseignements français d’arrêter ou d’interroger le bonhomme sur son sol lorsqu’il aurait résidé à Casablanca où il aurait été repéré. Ce dernier qui était en possession d’un passeport malien ne figurait, selon ce document, sur aucune liste noire et n’avait donc pas à être poursuivi par les services de sécurité marocains. Paris fait alors utiliser un cercle politique proche d’Al-Senoussi pour le convaincre d’aller se réfugier en territoire mauritanien pour sa propre sécurité.
Piégé, il a été ensuite arrêté par les forces de sécurité mauritaniennes  et se trouve actuellement dans une résidence sous haute surveillance à Tevragh Zeina dans la banlieue de la capitale mauritanienne, histoire pour elles, de vérifier avec ce sacré client, des informations précieuses et sans prix sur les mouvances terroristes dans le grand Sahel et à leurs différentes frontières.

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 19 Mars 2012

Lu 1207 fois


1.Posté par le marocain le 19/03/2012 12:51
Nos anges gardiens dorment bien à l'aéroport International Mohammed 5.S'agissant d'un lieu de rencontres internationales,une surveillance doit être exercée 24/24,sans interruption. Il est inconcevable a ce que la drogue,ou la cocaïne transite par cet aéroport de renommée internationale.Maintenant c'est un ex dictateur et criminel du régime kadafi qui s'y embarqué vers la Mauratinie où la police l'a intercepté.Donc il y a un dysfonctionnement de la part des services "police des frontières". Réveillez vous Messieurs,car il y va de votre sécurité avant celles d'autrui.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs