Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des funérailles à la hauteur de ce que M. Mjid était




Des funérailles à la hauteur de ce que M. Mjid était
Les funérailles de l'acteur associatif feu Mohamed Mjid, décédé jeudi matin à Rabat à l'âge de 97 ans, ont eu lieu vendredi à Casablanca en présence de SAR le Prince Moulay Rachid. 
Après les prières d'Al-Asr et du mort à la mosquée Arrahma, le cortège funèbre s'est dirigé vers le cimetière Arrahma où le défunt a été inhumé, en présence, notamment, du conseiller de SM le Roi, Fouad Ali Al-Himma, du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, et de plusieurs personnalités du monde de l'économie, de la politique, de la culture et des lettres et du sport, ainsi que de membres de sa famille. 
A cette occasion, l'assistance a déclamé des versets coraniques et élevé des prières pour le repos de l'âme du défunt, implorant le Tout-Puissant d'accueillir le disparu dans son vaste paradis parmi les Prophètes, les Saints, les martyrs et les vertueux et de lui accorder une ample rétribution pour les efforts louables et les bonnes œuvres qu'il a accomplis au service de son pays et de sa famille.
L'assistance a également prié Dieu de préserver S.M. le Roi Mohammed VI et de lui accorder santé et longue vie et de combler le Souverain en la personne de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan et de l'ensemble des membres de l'illustre famille Royale. 
L'assistance a également imploré le Tout-Puissant de répandre sa miséricorde et sa bénédiction sur Feu SM Mohammed V et Feu SM Hassan II, que Dieu ait leur âme.
S.M. le Roi Mohammed VI avait adressé un message à la famille du défunt exprimant sa profonde émotion et sa grande affliction, en cette douloureuse circonstance. 
Dans ce sens, SM le Roi a exprimé ses vives condoléances et sa sincère compassion aux membres de la famille du défunt, et à travers eux à l'ensemble de ses amis, implorant le Très-Haut de leur accorder patience et consolation. 
Dans ce message, le Souverain a également évoqué les qualités humaines louables du regretté, son patriotisme sincère et son attachement aux valeurs sacrées et aux constantes de la nation, ainsi que l'abnégation et le dévouement dont il a fait preuve tout au long de sa vie, ainsi que son engagement, des décennies durant, au service de la nation, et dans toutes les responsabilités associatives et dans les domaines de sport et des droits de l'Homme, ajoutant que son décès représente une perte cruelle pour toute la nation, et non seulement pour sa famille. Doyen des dirigeants sportifs marocains, feu Mohamed Mjid avait été président de la Fédération Royale marocaine de tennis (FRMT) pendant près de 45 ans.
Né à Safi, le défunt a consacré toute sa vie à l'action militante et associative et à la promotion de la jeunesse à travers le sport.

MAP
Lundi 24 Mars 2014

Lu 1158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs