Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des enfants des camps de Tindouf victimes d’abus sexuels en Espagne

Un cadre du PSOE arrêté par la police et exclu de son parti pour cause de «possession et de diffusion de pornographie infantile»




Chaque année, des vols charters provenant de Tindouf déversent des centaines d’enfants sahraouis qui viennent passer leurs vacances estivales chez des familles espagnoles qui, dans le cadre d’accords avec la direction du Polisario et dans une action  humanitaire, permettent à ces enfants de voir autre chose que les étendues arides du désert algérien.
Malheureusement, tout le monde n’est pas bien intentionné, certains n’hésitent pas à abuser de ces pauvres innocents sans défense.
C’est le cas du secrétaire général de la jeunesse locale du Parti social ouvrier espagnol (PSOE) d’Elche (région autonome de Valence), Alejandro Díaz Chaves, qui a été  interpellé par la police de cette localité. Jeté en prison et exclu par son parti, l’homme politique est accusé  de «possession et de diffusion de pornographie infantile».
La  presse ibérique a commencé à révéler quelques éléments de l’investigation. Ainsi,  El Pais avance que Alejandro Díaz aurait abusé au moins d’un enfant de six ans originaire des camps de Tindouf. » ABC » rapporte également les mêmes suppositions. La probable victime fait partie des  centaines de mineurs venus des camps de Tindouf pour les vacances d’été chez  des familles d’accueil en Espagne.
Les deux médias citent des sources de l’enquête qui se basent sur des déclarations de Díaz via des conversations sur Internet avec d’autres pédophiles.
A Elche, ses révélations ont contraint l’association locale d’aide au Sahara à réagir. «Nous ne connaissons pas cette personne. Elle n’a jamais collaboré avec notre association. Nous sommes les premiers surpris par cette information», a martelé Mikaela Navarro, la porte-parole de l’ONG.
Si le cas de cet enfant a été révélé, on peut supposer que des centaines, voire des milliers d’autres  ont été passés sous silence.

A.E.K
Vendredi 23 Juin 2017

Lu 978 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs