Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des dizaines d’immigrés à l’assaut de Sebta et Mellilia




Des dizaines d’immigrés à l’assaut de Sebta et Mellilia
C’est la même scène qui se répète chaque jour à Sebta et Mellilia. Des immigrés notamment Subsahariens risquent leur vie pour pénétrer dans les deux présides occupés.
En effet, un agent de la Guardia civil espagnole et un immigré d’origine subsaharienne ont été blessés à Mellilia après l’assaut de 40 immigrés contre la barrière grillagée séparant le préside occupé du reste du Maroc.
Selon les informations relayées par l’agence Europa Press, trois d’entre eux ont pu entrer à Mellilia, lors de cette tentative survenue mercredi.
Un autre groupe de quelque 250 Subsahariens a lui aussi tenté de pénétrer à Sebta, jeudi matin. Selon la même source, les forces de l’ordre marocaines et les agents de la Guardia civil espagnole ont avorté leur tentative.
Un seul immigré a chuté du haut de la barrière et a été admis à l’hôpital universitaire du préside occupé, mais sa vie n’est pas en danger, selon la même source.
 Les forces de l’ordre marocaines ont arrêté un groupe de 70 immigrés, tandis que les autres se sont «réfugiés» dans les montagnes entourant Sebta et Fnideq.
Leur tentative a eu lieu entre 6h et 7h du matin, ce qui a entraîné le blocage temporaire du transit par la porte dite de Tarajal.
Il y a quelques jours, 35 candidats à l’émigration illégale avaient également été interceptés au niveau du littoral qui s’étend de Tanger à Fnideq, selon un communiqué de la wilaya de Tanger publié par la MAP.
Ces tentatives d’émigration clandestine ont été avortées grâce au renforcement du dispositif de surveillance, souligne la même source, ajoutant que les personnes interpellées s’apprêtaient à prendre le large à bord de deux embarcations pneumatiques et d’autres  moyens de fortune.
Le 3 décembre, 16 migrants clandestins, qui tentaient de rejoindre la côte sud de l’Espagne à travers le Détroit de Gibraltar à bord d’embarcations pneumatiques, ont été secourus par des patrouilles marocaines et les services espagnols, a annoncé le Sauvetage maritime espagnol.
Les clandestins étaient en bonne santé et ont été conduits au port de Tarifa, précise la même source.
Depuis le début de l’année, le Royaume subit de plus en plus de pression de la part des immigrés subsahariens qui, en majorité, pénètrent par les frontières fermées entre le Maroc et l’Algérie qui ferme les yeux et les laisse passer.

M.T
Vendredi 6 Décembre 2013

Lu 2089 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs