Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des correspondants brutalisés : Le Club de la presse de Tiznit proteste




Le bureau du Club de la presse voit rouge. Lors des dernières manifestations organisées par le Mouvement du 20 février à Tiznit, les forces de l’ordre sont intervenues violemment pour disperser les manifestants. Et dans  la foulée, deux correspondants, membres du Club de la presse de Tiznit, ont été  tancés sans ménagement  par ces forces de l’ordre, lesquelles  les ont, par ailleurs, malmenés  en tentant de leur confisquer leurs appareils photos.  
Dans un communiqué de presse publié à l’occasion, le Club de la presse condamne vigoureusement les vexations infligées à ses membres.   Ces actes humiliants, explique-t-on, visent à empêcher les correspondants de presse d’accomplir leur devoir.
Le Club exprime, par ailleurs, sa solidarité avec tous les confrères  de la région victimes des exactions policières et exhorte ses membres à ne pas riposter aux provocations et à continuer à relayer l’information d’une manière objective. 

IDRISS OUCHAGOUR
Samedi 28 Mai 2011

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs