Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des artistes se mobilisent pour l’environnement à Agadir




Une brochette d’artistes marocains et nombre de joueurs de l’équipe première du Hassania d’Agadir se sont joints mercredi à une opération de nettoyage de l’enceinte du stade Al-Inbiaat et de ses environs, dans un élan citoyen qui traduit leur engagement écologique. Cette campagne s’inscrit parfaitement dans l’esprit de la COP22 qui se veut une COP orientée vers l’action, ont expliqué les organisateurs.
Invités du Festival international "Cinéma et Migrations" qui se tient cette semaine à Agadir, des comédiens comme Dounia Boutazout, El Bachir Ouakin, Miftah El-khir, Fayza Yahyaoui et Majda Zabita ont donné "une belle leçon de civisme et d’engagement écologique à méditer ", s’est félicité un parent d’élève de l’école du Hassania. Dans un élan d’enthousiasme, artistes et joueurs de la Gazelle du Souss, dirigés par l’entraîneur Abdelhadi Sektiou, ont joué avec brio leur rôle de modèles pour les enfants.
  Une centaine d’entre eux, âgés de 5 à 12 ans, les ont accueillis dans une ambiance de joie avant de se mettre tous au travail pour tenter de débarrasser ce monument du sport à Agadir des ordures et des déchets et lui rendre tout l’éclat qu’il mérite. "Il est important que les comédiens s’associent à pareille action citoyenne et mettent bénévolement leur notoriété au service de l’intérêt général", a déclaré la comédienne Dounia Boutazout qui avait fait un carton avec la série "L’Couple " aux côtés de Hassan El Fad.  Même constat pour ses collègues Miftah El-khir et El Bachir Ouakin, fraîchement primés au Festival d’Agadir, pour lesquels la participation à cette action écologique est perçue comme "un devoir citoyen". 
Dans un hymne aux valeurs de bénévolat et de solidarité, cette initiative citoyenne a été rendue possible grâce à une synergie des efforts des parents d’élèves, de la direction du club, des entraîneurs sous la direction du technicien argentin Miguel Angel Gamondi, avec l’appui de la commune urbaine et de la wilaya de la région, relèvent les organisateurs. Améliorer les conditions de propreté et d’hygiène dans l’enceinte du plus ancien stade de la ville et ses environs profitera incontestablement aux centaines de footballeurs des différentes équipes locales qui s’y alternent pour leurs entraînements et matchs officiels ainsi que pour les milliers de férus de football qui s’y rendent chaque semaine. Mais au-delà, cette initiative se veut, selon ses initiateurs, une contribution ayant pour objectif de rehausser l’image de marque de la première destination nationale et refléter le savoir-vivre de ses habitants, d’autant plus que le stade Al-Inbiaat se trouve au cœur de la ville.

Samedi 19 Novembre 2016

Lu 833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs