Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des Casques bleus blessés dans une attaque au Congo

La Monusco déterminée à neutraliser les groupes armés illégaux




Des Casques bleus blessés dans une attaque au Congo
Cinq Casques bleus ont été blessés lundi lors d'une attaque contre leur patrouille dans l'est de la République démocratique du Congo, a annoncé mardi la Mission de l'ONU pour la stabilisation de ce pays (Monusco).
"L'attaque a été menée par deux personnes en moto" qui ont lancé une grenade au passage de la patrouille, dans la région de Beni, chef-lieu de territoire dans la province du Nord-Kivu, écrit la Monusco dans un communiqué, sans préciser la gravité des blessures des cinq soldats touchés.
"Cette attaque inacceptable (...) ne réduit en rien notre soutien aux FARDC « Forces armées de la RDC » dans la lutte contre les groupes armés", écrit le chef de la Monusco, Martin Kobler, cité dans le communiqué.
"Notre mandat est de neutraliser tous les groupes armés illégaux dans l'est de la RDC, et nous sommes déterminés à le mettre en œuvre", ajoute-t-il. Beni se trouve à plus de 300 km au nord de Goma, la capitale du Nord-Kivu. Les FARDC ont lancé mi-janvier dans cette région une opération contre les rebelles ougandais de l'Alliance des forces démocratiques-Armée nationale pour la libération de l'Ouganda (ADF-Nalu). L'ONU leur fournit un soutien logistique et tactique, mais samedi, pour la première fois depuis le début de cette opération baptisée "Sukola" ("Nettoyez" en lingala), deux hélicoptères d'attaque de la Monusco ont tiré sur une importante base des rebelles.
Dimanche soir, trois personnes avaient été blessées à Beni par la chute de deux obus tirés par des assaillants non identifiés, selon une fédération d'associations et une source officielle.
Composée aujourd'hui uniquement d'islamistes, l'ADF-Nalu est dirigée depuis 2007 par un chrétien converti à l'islam, Jamil Mukulu, visé par des sanctions de l'ONU et de l'Union européenne. Le mouvement figure sur la "liste des organisations terroristes étrangères" établie par le département d'Etat américain. 
A rappeler qu’en août dernier, un Casque bleu a été tué et trois autres ont été blessés dans l'est de la République démocratique du Congo, où des hélicoptères et l'artillerie de la force de l'ONU en RDC ont pilonné des positions des rebelles du M23 en soutien aux forces de Kinshasa.
 

AFP
Mercredi 5 Mars 2014

Lu 630 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs