Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dernière ligne droite pour les futurs bacheliers

Que le meilleur gagne !




Dernière ligne droite pour les futurs bacheliers
Le compte à rebours a commencé pour nos futurs bacheliers. L’échéance approche, annonçant la fin d’une époque.  Les défis sont des plus difficiles. C’est la course vers les mentions, car il ne suffit pas de réussir ses examens, encore faut-il le faire avec mérite pour décrocher le sésame. Des appréhensions ne manquent pas. Même les élèves qui travaillent régulièrement, sont anxieux. Un état d’esprit qui anime aussi bien les candidats à celui régional qu’à l’examen national. Un seul mot d’ordre : être performant pour atteindre le carré des meilleures notes.
En effet, l’accès aux grandes écoles nationales, s’avère être une mission difficile pour de nombreux élèves. Ainsi même avec 16 ou 17 de moyenne, rien n’est gagné. La sélection du dossier est parfois compromise. Des bacheliers avec mention très bien atterrissent souvent dans les facultés, puisque la moyenne requise pour accéder aux concours des grandes écoles peut atteindre 18/20. « Pour moi, tout s’est joué à une virgule près. Mon rêve de devenir médecin s’est évanoui comme un château de cartes », souligne avec amertume Anas. Et d’ajouter : « Je me suis rabattu sur une autre faculté faute de mieux ».
L’objectif est donc le même : réussir haut la main ses examens. Tout le monde est logé à la même enseigne quand il s’agit de stress. Mais comme l’indiquent les spécialistes, il y a le bon et le mauvais stress. Le bon, c’est celui qui a poussé Rita à s’inscrire dans une école qui dispense des cours de soutien et ce, depuis le début de l’année scolaire. « Une façon de mettre toutes les chances de mon côté, d’autant plus que je compte accéder aux classes préparatoires. Au fur et à mesure, bien des lacunes ont été comblées et des faiblesses surmontées. Maintenant j’aborde l’avenir avec un esprit zen. A moins d’un imprévu, tout devrait bien se passer », indique-t-elle sereinement. Une opinion partagée avec Youssef pour qui le jeu en vaut la chandelle, car il y va de son avenir. « J’ai mis de côté ma vie personnelle, prêt à donner le meilleur de moi-même ». Mais toutes ces préparations ont un coût. Les cours peuvent aller jusqu’ à 2000 DH par mois. Ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses. Là encore l’esprit de solidarité joue. Comme le raconte Samir, « des jeunes du quartier se sont proposés pour  nous aider à affronter le jour J ».  
La fièvre des examens gagne aussi les parents. Animés par le souci de voir réussir leurs enfants, ils multiplient les conseils et les recommandations, sauf que leurs efforts peuvent s’avérer contre-productifs. « Encore faut-il trouver les bons mots », soutiennent les spécialistes. En effet, à l’approche des examens, le stress monte en flèche dans les foyers. Il suffit d’une étincelle pour que la conversation la plus anodine dégénère en éclats de voix.  Comme l’affirme un pédagogue : « Une bonne communication avec son enfant passe par la maîtrise de son propre stress et une certaine distance – ce qui n’est pas simple avec ceux que l’on aime. Pour changer, le jeune doit s’approprier ce qu’on peut lui conseiller et ne pas rejeter systématiquement ce qu’on pourrait lui dire. En racontant calmement une expérience vécue par d’autres ou par soi-même, où l’on a agi inconsidérément et où l’on a échoué, il pourra mieux comprendre le message». En fait, tout est une question de tact. 

Nezha Mounir
Mercredi 14 Mai 2014

Lu 869 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs