Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Déploiement de missiles sol-air Patriot en Turquie : Ankara obtient le feu vert de Washington




Déploiement de missiles sol-air Patriot en Turquie : Ankara obtient le feu vert de Washington
Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a signé vendredi l'ordre de déploiement de deux batteries de missiles sol-air Patriot et de 400 militaires américains en Turquie, pour la protéger d'éventuels tirs de missiles en provenance de la Syrie, a annoncé son porte-parole.
L'ordre a été signé par Leon Panetta peu avant son arrivée sur la base aérienne turque d'Incirlik, pour une visite qui n'avait pas été annoncée au préalable, dans le cadre d'une tournée qui a conduit le chef du Pentagone en Afghanistan et au Koweït.
"L'objectif de ce déploiement est de signaler très fermement que les Etats-Unis, en étroite collaboration avec nos alliés de l'Otan, vont appuyer la défense de la Turquie, en particulier contre des menaces potentielles émanant de Syrie", a déclaré le porte-parole du Pentagone George Little.
Etats-Unis, Allemagne et Pays-Bas fourniront chacun à la Turquie deux batteries de missiles Patriot qui seront placées sous commandement de l'Otan. Ces batteries seront déployées dans les semaines à venir, a dit George Little. Selon le New York Times, elles seront opérationnelles d'ici la fin janvier.
Les trois pays sont les seuls membres de l'Otan à disposer de la version la plus moderne du système de missiles Patriot, conçu pour intercepter missiles et avions.
Ankara a réclamé début novembre auprès de ses partenaires de l'Otan le déploiement de missiles à sa frontière pour se protéger contre des bavures transfrontalières liées au conflit syrien. L'Alliance a donné son feu vert le 4 décembre.
L'armée turque a dû plusieurs fois répliquer à des tirs d'obus provenant de l'autre côté de la frontière.
Si l'Otan insiste sur le caractère défensif de ce déploiement, la Syrie et ses alliés russe et iranien estiment que l'envoi de missiles Patriot en Turquie aura pour conséquence d'accroître l'instabilité dans la région.

Reuters
Samedi 15 Décembre 2012

Lu 274 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs