Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Depardieu veut tourner un film en Tchétchénie




Depardieu veut tourner un film en Tchétchénie
Gérard Depardieu, qui possède désormais la nationalité russe, a annoncé son intention de tourner un film en Tchétchénie.
Au lendemain de son enregistrement comme résident de Saransk, la capitale de la république russe de Mordovie, l’acteur français s’est rendu dimanche à Grozny.
La télévision d’Etat a montré Depardieu et le numéro un tchétchène Ramzan Kadirov se saluant chaleureusement à l’arrivée de l’acteur dans la capitale tchétchène, puis festoyant ensemble lors d’un dîner.
“J’aimerais vraiment tourner un film ici et montrer que c’est possible de faire ça à Grozny, tourner un grand film”, a déclaré Gérard Depardieu à la chaîne privée russe NTV, qui a diffusé lundi ses propos.
“Je ne peux dévoiler tous les détails maintenant, mais nous reviendrons ici et ce ne sera que le début”, a ajouté l’acteur, qui s’est fait offrir en janvier la nationalité russe par le président Vladimir Poutine après les critiques du gouvernement socialiste français visant son exil fiscal en Belgique.
L’insurrection en Tchétchénie, théâtre de deux guerres indépendantistes qui ont fait plus de 100.000 morts dans les années 1990 et 2000, est officiellement matée sous la férule de Kadirov mais les républiques voisines du Nord-Caucase sont régulièrement secouées par les attaques de rebelles islamistes.
Les organisations de défense des droits de l’Homme dénoncent de nombreuses exactions commises par les forces de sécurité tchétchènes - enlèvements, tortures, exécutions sommaires - contre les insurgés. Kadirov dément ces accusations.
Gérard Depardieu était déjà venu en Tchétchénie il y a un an pour célébrer l’anniversaire de Ramzan Kadirov.
“Nous avons appris à nous connaître pendant son premier voyage. Nous avons discuté de plusieurs projets. Je crois que ce voyage sera également fructueux”, a déclaré le président tchétchène, cité par l’agence Interfax.
Dans une autre interview, enregistrée dimanche à Saransk et diffusée lundi, Gérard Depardieu déclare qu’il aime Moscou et Saint-Pétersbourg, mais qu’il préfère encore les régions les plus isolées de Russie.
“J’ai toujours été attiré par le tempérament russe, parce que je me sens moi-même très, très russe”, dit-il dans cet entretien à la chaîne de télévision Rossiya 24.
L’acteur tresse une nouvelle fois des louanges à Vladimir Poutine, en le félicitant pour la restauration des monuments historiques de Saint-Pétersbourg, ville natale du président russe. “J’adore Vladimir Poutine, votre président”, dit-il.

Libé
Vendredi 1 Mars 2013

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs