Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement d’un réseau de trafic de personnes

Deux femmes et trois hommes de nationalité marocaine appréhendés en Espagne




Démantèlement d’un réseau de trafic de personnes
La police espagnole a démantelé un réseau criminel de trafic de personnes entre le Maroc et le pays ibérique.
Selon le quotidien El Pais, cinq personnes ont été appréhendées lors de cette opération menée par la police à Valence. Elles sont accusées d’appartenance à une organisation criminelle, de falsification de documents et d’atteinte aux droits des étrangers.
Il s’agit, selon l’agence Europa Press, de deux femmes et trois hommes, tous Marocains et âgés de 33 à 48 ans.
D’après la même source, la police a entamé ses investigations après avoir eu connaissance du fait qu’un Marocain soit arrivé en Espagne de manière illégale avec l’aide d’un groupe de concitoyens résidant à Valence moyennant le versement de 6000 euros au chef dudit réseau qui lui a fait traverser la frontière à bord de sa propre voiture.
L’enquête a révélé également que ce conducteur effectuait fréquemment des allers-retours entre le Maroc et l’Espagne. La police espagnole soupçonne que ces déplacements soient liés à son activité délictueuse, ce qui l’a poussée à renforcer le cordon qu’elle avait établi autour de cette personne.
Elle a ainsi pu mettre la main sur deux membres de ce réseau qui tentaient de transporter un mineur marocain entre Valence et la France où réside un membre de sa famille et a versé d’importantes sommes au réseau pour lui faire franchir la frontière de manière illégale.
Par ailleurs, plus de 100 migrants ont forcé la barrière grillagée du préside occupé de Mellilia, selon l’AFP.
Plus de 100 migrants sont parvenus mardi à y entrer, tandis que quarante autres sont restés juchés plusieurs heures durant sur la triple barrière grillagée, a annoncé la préfecture.
«Au total, 102 immigrants sont parvenus à entrer à Mellilia et on les a accueillis au Centre d'accueil temporaire d'immigrants» (Ceti), a indiqué la préfecture de ce préside occupé dans un communiqué.
Souffrant d'une «fracture ouverte du tibia et du péroné gauches», l'un d'eux a été transporté à l'hôpital dans une ambulance de la Croix-Rouge, pour y être opéré, précise-t-elle.

T.M
Mercredi 31 Décembre 2014

Lu 1242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs