Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démantèlement d’un réseau d’émigration clandestine à Sebta




Quatre personnes arrêtées



La Guardia civil a démantelé un réseau criminel spécialisé dans  l’entrée illégale de migrants irréguliers au préside occupé de Sebta, depuis le Maroc en utilisant des bateaux de plaisance.
Selon l’agence espagnole EFE, durant cette opération dénommée « Hobby » et initiée depuis le 21 décembre 2015, quatre personnes ont été appréhendées. Il s’agit, selon la même source, d’un Marocain, d’un Pakistanais (21 ans) et de deux Sebtis (âgés de 25 et 43 ans).
Depuis la mi-octobre 2015, les forces de l’ordre ont entamé, selon la même source, une enquête sur les réseaux criminels spécialisés dans cette activité illégale.
Les enquêteurs ont constaté que le réseau démantelé acquiert les bateaux, tout en retirant tous les éléments qui peuvent identifier leurs  propriétaires et, partant, les localiser.
Selon Europa Press, le responsable de ce réseau sera poursuivi pour délit contre les droits des citoyens étrangers et pour faux et usage de faux.
La même source a indiqué également que la Guardia civil a saisi quatre bateaux dont deux ont déjà été utilisés dans l’introduction de  migrants clandestins à Sebta, et deux autres devant être mis en fonction dans les prochains jours.
A signaler, par ailleurs, que les forces de l’ordre marocaines intensifient leur lutte contre l’immigration clandestine notamment durant cette période de fêtes et de vacances. Dans ce cadre, 104 personnes ont été interceptées et deux corps ont été repêchés, vendredi dernier, lors d'une tentative d'émigration clandestine  d'environ 200 Subsahariens qui comptaient gagner à la nage le préside occupé  de Sebta du côté de la localité de Belyounech, apprend-on auprès des autorités  locales de la wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
La même source précise que, lors de cet assaut, les candidats à  l'émigration clandestine ont procédé aux jets de pierres et utilisé des bâtons  contre des forces de l'ordre causant plusieurs blessés parmi ses membres.


 

T.M
Dimanche 27 Décembre 2015

Lu 360 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs