Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dégradation persistante du coût de la vie depuis l’investiture de Benkirane

Les enquêtes du HCP dévoilent une régression constante de la confiance des ménages




Dégradation persistante du coût de la vie depuis l’investiture de Benkirane

Les Marocains ne sont pas dupes même s’ils ont été grugés par le discours mielleux que le PJD leur a tenu lors des dernières élections législatives. Depuis l’investiture de Benkirane, ils ne cessent de broyer du noir, tellement le fiel qu’il leur a fait ingurgiter à longueur de journée leur est resté au travers de la gorge. Trois années durant, ils ont eu maille à partir avec ses décisions antisociales et leurs conséquences dramatiques sur le panier de la ménagère, l’emploi, le niveau de vie, etc.

Décidément une bonne partie de ceux qui ont voté pour lui doivent s’en mordre  les doigts. Et à juste titre, comme en attestent les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages menée par le HCP au troisième trimestre de l’année en cours.

En effet, en faisant un petit récapitulatif de la date d’arrivée de Benkirane, en l’occurrence fin 2011-début 2012 au jour d’aujourd’hui de l’évolution de l’indice de confiance des ménages (ICM) et de ses différentes composantes, il n’y a pas de quoi pavoiser. Pis encore, la réalité est patente : les Marocains ne sont sortis ni du marasme ni de l’auberge. Par ricochet l’actuel Exécutif a donc fait chou blanc. 

En fait, pour au-delà du constat de cette enquête, qui fait état d’une tendance baissière de l’ICM ayant enregistré, au cours du troisième trimestre de 2014, une régression de 0,9 point par rapport au deuxième trimestre de la même année et une autre de 2,3 points en comparaison au troisième trimestre un an auparavant, la surprise de taille est des plus désagréables concernant le niveau de vie des Marocains ainsi que leur situation financière. C’est ainsi qu’au troisième trimestre de 2014, l'ICM s’établit à 73,1 points, contre 75,4  points le même trimestre de l’année passée et la cerise sur le gâteau contre 86,5 points au troisième trimestre de 2011, soit une dégradation de 13,4 points à la prise de commandes de Benkirane et de son team. C’est là où le bât blesse. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les perceptions des ménages relatives à l’évolution future de niveau de vie, qui ont connu une nette dégradation par rapport au même trimestre de 2013 en enregistrant une baisse de 10 points, elles ont drastiquement régressé de 26,2 points depuis l’entrée de Benkirane dans l’arène gouvernementale au dernier trimestre de 2011.

Dans la foulée et en tendant l’oreille dans les coulisses, il est aisé de remarquer que le SG pjdiste a sonné le glas au soupçon de lueur d’espoir qui restait aux chômeurs. En effet, 76% des ménages anticipent une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir contre 75,2% un trimestre auparavant et 77% un an auparavant. Ainsi, le solde de cet indicateur qui s’établissait à un niveau négatif de -68,8 points enregistre une dégradation de 2,3 points par rapport au trimestre précédent, une amélioration d’un point par rapport à la même période de 2013 et une baisse de 27,2 points à fin 2011. 

En ce qui concerne l’achat des biens durables, la conjoncture est toujours perçue comme peu favorable. C’est ainsi que près de 53% des ménages marocains considèrent, au troisième trimestre de 2014, que le moment n’est pas opportun pour faire des achats de biens durables, selon la note du HCP qui met en exergue aussi qu’avec -33,1 points, le solde relatif à cet indicateur enregistre une dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédent (-4,2 points) que par rapport au même trimestre de l’année précédente (-3,5 points).

Quant à la situation financière des ménages, 34,2% d’entre eux déclarent s’endetter ou puiser pour cela dans leurs épargnes. Seuls 5,9% des ménages affirment pouvoir épargner une partie de leur revenu. Le solde de l’indicateur relatif à la situation financière actuelle des ménages s’établit ainsi à un niveau négatif de -28,3 points et une dégradation de 2,6 points au début 2012.

Inversement, les opinions des ménages sur l’évolution passée de leur situation financière personnelle se sont dégradées de 2,4 points par rapport au trimestre précédent, de 3,9 points par rapport à un an auparavant et de 16 points à fin 2011.

S’agissant des perceptions des ménages sur l’évolution future de leur situation financière personnelle, elles ont connu une dégradation de 4,3 points par rapport au troisième trimestre de 2013 et de l’ordre tout de même de 16,6 points au troisième trimestre de 2011. La troublante lapalissade concernant ce registre est que les ménages n’ont jamais été plus défaitistes et pessimistes…
D’aucuns sont même tentés de paraphraser l’expression de François 1er  après la défaite de Pavie : « Tout est perdu fors l’honneur».

Nostalgiques d’une époque qu’ils regrettent amèrement, ils s’insurgent contre la prétention non cachée et non méconnue de Benkirane qui ne cesse de leur pomper l’air avec ses hausses de prix inexpliquées, y compris celles des carburants…Ils n’arrivent pas à comprendre comment il ose renvoyer sine die les solutions des préoccupations majeures du peuple marocain. Pavé dans la mare, une bonne partie de Marocains souhaitent dans leur for intérieur que l’actuel Exécutif arrête de leur jeter de la poudre aux yeux en dorant à outrance la pilule au goût amer à l’instar de l’autosatisfaction béate de Benkirane et son optimisme sans faille avec le rapport "Doing Business 2015" qu’il a sorti de son chapeau lors de la grève du 29 octobre dernier ! 


Meyssoune Belmaza
Jeudi 20 Novembre 2014

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs