Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Déficiences auditives Un problème majeur de santé publique


130.000 cas recensés chaque année au Maroc



Déficiences auditives Un problème majeur  de santé  publique



Bien qu’encore trop peu médiatisée, la déficience auditive constitue un problème majeur de santé publique pour de nombreux pays.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 360 millions de personnes souffrent de déficience auditive incapacitante (328 millions d’adultes et 32 millions d’enfants). Ce qui représente plus de 5% de la population mondiale.
La situation n’est pas meilleure au Maroc où l’on dénombre chaque année environ 130 mille déficiences auditives et 630 cas de surdité congénitale, selon le ministère de la Santé.
Des chiffres qui doivent interpeller les autorités sanitaires nationales et les professionnels de la santé afin de lutter plus efficacement contre ce trouble. 
Sachant que la déficience auditive a des conséquences potentiellement dévastatrices sur la santé physique et mentale, l’éducation et l’emploi, l’OMS n’a cessé d’attirer l’attention des jeunes et des adolescents dans le cadre de ses différentes compagnes sur les risques de la déficience auditive et sur la grave menace que représente l’exposition au bruit de nature récréative.
A propos des jeunes et des adolescents, l’organisation onusienne a relevé en février dernier qu’ « environ 1,1 milliard d’adolescents et de jeunes adultes sont exposés au risque de déficience auditive à cause de l’utilisation dangereuse de dispositifs audio personnels, dont les smartphones, et de l’exposition à des niveaux sonores nocifs dans certains lieux de loisirs, comme les boîtes de nuit, les bars et les événements sportifs ».
En marge des travaux de la Journée nationale de sensibilisation sur la surdité, organisée récemment sur le thème « Ecouter sans risque », le Pr Leila Essakalli Hossyni a indiqué qu’« un enfant ou un adulte sourd, cause un problème d'intégration en milieu scolaire, professionnel et familial », rapporte l’Agence MAP.
Lors  de son intervention, cette spécialiste et  chef du service universitaire oto-rhino-laryngologie (ORL) à l'hôpital des spécialités au CHU Ibn Sina de Rabat, a par ailleurs, ajouté que le coût d'un handicapé auditif est très important au Maroc. D’où l’importance  de sensibiliser les jeunes et les adolescents aux risques de la déficience auditive dont la moitié des cas pourraient être évités grâce à la prévention primaire.
L’OMS classe en deux catégories les causes de déficience auditive. Il y a les causes congénitales qui peuvent conduire à une déficience auditive présente à la naissance ou acquise peu de temps après. Dans ce cas, « la surdité peut être due à des facteurs génétiques héréditaires ou non, ou par certaines complications survenues pendant la grossesse ou lors de l’accouchement ».
Puis, les causes acquises qui peuvent entraîner une perte auditive à tout âge. Elles peuvent être dues à des maladies infectieuses, des infections chroniques de l’oreille, la présence de liquide dans l’oreille (otite moyenne), certains antibiotiques et antipaludéens, un traumatisme crânien ou une blessure de l’oreille ou encore un niveau sonore excessif. Le vieillissement, en particulier la dégénérescence des cellules sensorielles, favorise également ce trouble. 
 Dans les deux cas, les conséquences ont un impact négatif sur le quotidien des personnes qui en souffrent.



 

Alain Bouithy
Lundi 9 Mars 2015

Lu 886 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs