Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Découverte d’un corps décapité à Khénifra




Découverte d’un corps décapité  à Khénifra
Une grande consternation s’est installée dimanche soir à Khénifra après la découverte du corps d’un jeune homme décapité et dont les deux mains ont été également coupées. Le cadavre a été retrouvé sans habits entre une zone située entre le quartier «Al Course» et «Amalou Ighriben».
Suite à cette découverte vers 15h00, un grand nombre d’habitants des quartiers avoisinants ainsi que des curieux de toute la ville se sont déplacés sur les lieux. Un spectacle horrible et horrifiant qui a secoué toute une ville. L’identité de la victime n’a pas encore été révélée mais il est certain qu’il s’agit d’un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, apparemment, a été tué avant d’être décapité et mutilé. Plusieurs coups ont été assénés au jeune homme au niveau de la poitrine. Le gouverneur de la province accompagné du procureur du Roi ainsi que des éléments de la sûreté nationale à Khénifra sont arrivés sur les lieux pour constater un crime abominable.
Selon les premiers éléments de l’enquête, le crime a été commis juste quelques heures avant la découverte. La police scientifique a ratissé l’environnement du lieu du crime pour tenter de réunir quelques éléments qui pourraient mener  éventuellement vers l’assassin ou les assassins.
Lors de ce ratissage, la police a pu retrouver des dents supposées de la victime ainsi que des parties de sa tête et de son corps mutilé. Un couteau et un sabre ont été également retrouvés dans le voisinage du lieu du crime odieux. Il semble que l’assassin a tenté de dissimuler tout indice qui mènerait à l’identification de la victime, mais les éléments recueillis sur place pourraient conduire à l’arrestation du tueur ou des tueurs car, selon des éléments de la police judicaire, il est difficile qu’une seule personne puisse commettre ce crime sans l’aide d’une ou de plusieurs personnes. Une autopsie devrait être opérée sur le cadavre et la police a du pain sur la planche avant de retrouver les auteurs de cet assassinat crapuleux. 

Kacem Ezzayani
Mardi 24 Décembre 2013

Lu 2421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs