Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De l'action humanitaire à la recherche académique

Mohamed Taher Lahrech, un médecin marocain au Pérou




De l'action humanitaire à la recherche académique
Installé depuis plus de sept ans à Lima, le docteur marocain Mohamed Tahar Lahrech se fait une obligation de joindre l’action humanitaire bénévole à la recherche scientifique et académique, notamment dans le domaine de la traduction.
De par son domaine de spécialisation, la pédiatrie, docteur Lahrech a choisi de s’engager dans le domaine de l’action humanitaire en supervisant des caravanes médicales, qui ont sillonné le pays jusqu’au fin fond de l’Amazonie péruvienne pour offrir des prestations médicales gratuites aux enfants.
En parallèle, rapporte la MAP, ce septuagénaire s'est lancé dans le domaine de la traduction, en adaptant dans la langue de Cervantès, un manuel en français sur la formation du personnel de santé intitulé "Dépistage précoce du cancer de l’enfant : guide de formation des médecins de proximité", une œuvre d’une grande valeur scientifique qui a reçu un très bon accueil de la part de la société péruvienne de pédiatrie et a été intégrée au sein du cursus de formation de plusieurs facultés de médecine péruviennes.
A l’image des anciens scientifiques arabes, pour qui la médecine n'était qu’une infime parcelle de leurs sources de connaissances allant de la littérature aux mathématiques, Dr Lahrech a choisi de persévérer dans le domaine de la traduction en se consacrant à l’arabisation de la Constitution péruvienne.
Cette initiative, explique-t-il, a pour finalité de rapprocher les communautés marocaine et arabe, établies au Pérou, de la Loi fondamentale de leur pays de résidence, et de leur donner un aperçu sur leurs droits et devoirs en vue d’une meilleure intégration au sein de la société.
La traduction de la Constitution péruvienne vers la langue arabe a nécessité trois mois de travail avant d’être soumise pour révision à l’Institut des études hispano-lusophones relevant de l’Université Mohammed V, raconte Mohamed Lahrech, qui attribue également son initiative à son souhait de faire connaître la Constitution péruvienne et la vie politique du pays andin aux pays du monde arabe.
C’est pour cette raison d’ailleurs que des copies de cet ouvrage ont été remises à plusieurs centres et instituts arabes, ainsi qu’aux représentations diplomatiques péruviennes accréditées dans des pays arabes.
"Je salue et j’apprécie cette initiative à la fois bonne et heureuse. En lisant cette Constitution dans sa langue originale, nous découvrons des traces (...) du riche apport de la langue arabe à la nôtre", c’est avec cette dédicace que l’ancien président du Parlement péruvien, Luis Iberico Nunez a choisi de signer l’introduction de l'ouvrage, en estimant que le Maroc et le Pérou ont érigé "un nouveau domaine pour le renforcement des relations fraternelles", à travers la publication de la version arabe de la Constitution péruvienne.
Pour sa part, le président de la Commission des relations extérieures, Rolando Reategui Flores, qualifie de réalisation de grande importance pour les relations bilatérales, la traduction de la Constitution de son pays vers la langue arabe.
Dans la préface de la traduction, le parlementaire note également que "la culture péruvienne a été influencée par plusieurs formes artistiques et culturelles provenant du patrimoine populaire marocain", en ajoutant que les Marocains établis dans le pays andin se sont intégrés au sein de la société péruvienne et l’ont enrichie avec leurs valeurs et leur patrimoine.
"Nous avons suivi avec grande admiration les grandes avancées démocratiques et constitutionnelles réalisées par le Maroc, à travers la promulgation de sa Constitution avancée de 2011, qui a reçu le plébiscite de larges franges de la société marocaine via un référendum", poursuit-il.
De son côté, le président de la Ligue d’amitié parlementaire Pérou-Maroc, Elias Rodriguez Zavaleta, estime que l’ouvrage intitulé "La Constitution politique péruvienne", s’inscrit dans le cadre des efforts visant à consolider les relations fraternelles entre les deux pays, en affirmant que l’œuvre offrira une importante référence pour les experts et les chercheurs au Maroc concernant les principes constitutionnels qui gouvernent le Pérou.
Le Maroc et le Pérou partagent des relations solides qui ne cessent de se renforcer dans divers domaines et la publication de l’œuvre du docteur Lahrech leur conférera sans aucun doute une poussée supplémentaire à la faveur de davantage de rapprochement entre les deux peuples.

Mercredi 24 Août 2016

Lu 801 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 23/08/2016 19:59
Bravo cher confrère

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs