Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dakhla : Promotion de l’action associative




Une commission de la société civile dans la région de Oued Eddahab-Lagouira s’attelle à la réalisation d’un plan régional destiné à promouvoir l’action associative qui sera présenté lors d’une rencontre, prévue le 23 courant à Dakhla.
Scindé en cinq axes et réalisé en application des recommandations d’une journée d’études organisée récemment à Dakhla, ce plan se veut «une feuille de route pour impulser une nouvelle dynamique au rôle des associations et un document de référence dans la gestion des relations avec les autres partenaires, a déclaré à la MAP, le directeur de l’Espace associatif de Oued-Eddahab-Lagouira, Ahmed Lamghari.
Elaboré sur la base d’un diagnostic prenant en compte les besoins et les attentes du tissu associatif dans la région et les moyens de nature à hisser les performances et les capacités des associations locales dans leur champ d’action respectif, ce document, a-t-il soutenu, concerne la mobilisation des ressources financières et stratégiques au profit des associations, la qualification de l’élément humain œuvrant dans le domaine, la répartition géographique des associations sur l’ensemble du territoire de la région et la communication.
Le directeur de l’Espace associatif a insisté, par ailleurs, sur l’importance pour les associations locales de se structurer au sein de réseaux pour faciliter la réalisation de leur projet et bénéficier des expériences les uns des autres, mettant en relief les recommandations issues de la dernière rencontre tenue sous le thème «L’action associative dans la région de Oued-Eddahab-Lagouira: état des lieux et perspectives».
Cette rencontre, axée sur des questions se rapportant notamment au réseautage pour fédérer les efforts du tissu associatif, aux groupements d’intérêt économiques et aux programmes de formation pour le renforcement des capacités et des compétences locales, a été organisée dans le cadre de la mise en œuvre du programme «Takwiya» lancé par la coordination régionale de l’Agence de développement social (ADS) pour la qualification des associations dans les provinces de Oued-Eddahab et d’Aousserd.
Dans cette perspective de renforcement des capacités des acteurs locaux dans les provinces, la coordination régionale de l’ADS a organisé au cours des deux dernières années une série de sessions de formation dans le cadre des plans provinciaux de formation.
Ces plans de deux ans ont été élaborés conformément aux objectifs des Fonds de développement local (FDL) des deux provinces, créés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour notamment renforcer les capacités des acteurs locaux, piloter la réalisation des diagnostics territoriaux participatifs dans les communes urbaines et rurales et soutenir les comités locaux de l’INDH.

Libé
Samedi 18 Février 2012

Lu 639 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs