Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

D’une contreperformance à une autre: Le Onze olympique passe à côté de la plaque aux JO de Londres




D’une contreperformance à une autre: Le Onze olympique passe à côté de la plaque aux JO de Londres
Les carottes sont pratiquement cuites pour le Onze national olympique défait, dimanche au stade St James’Park à Newcastle, par la sélection japonaise (1-0) et ce, pour le compte de la seconde journée des matches du premier tour du groupe «D» du tournoi de football des JO de Londres.
Une déroute que l’équipe nationale ne manquera certainement pas de payer cash, puisqu’elle débouchera, sauf miracle, sur un retour à la maison. D’aucuns voyaient que cette équipe était capable d’aller loin dans ce concours, mais la réalité du terrain se veut tout autre. Les prémices de cet échec se sont révélées à l’occasion du tournoi de Toulon où la prestation des poulains de Pim Verbeek était en deçà des attentes. Une qualification, osons le dire, due à l’instance fédérale qui a ramené le CHAN qualificatif aux JO au Maroc. Disputé ailleurs, l’on voit mal comment cette équipe aurait pu baliser son chemin pour ces Olympiades britishs.
Face à la sélection nippone qui abordait cette explication avec une victoire à la clé sur l’Espagne, les Nationaux n’avaient pas d’autres alternatives que la victoire s’ils voulaient continuer à entretenir l’espoir de se qualifier au second tour. Restant sur un décevant nul, deux buts partout, concédé face au Honduras, l’équipe du Maroc a beau manœuvrer au cours de la première période, se créant quelques occasions ratées lamentablement par l’infortuné Noureddine Amrabet. Les Japonais veillaient bien au grain et ont attendu la seconde mi-temps pour développer leur jeu, poussant l’équipe marocaine à reculer d’un cran. Manquant d’imagination et avec la peur au ventre, Pim Verbeek a jugé bon de relever Amrabet, le faisant remplacer par un milieu défensif, Imad Najah, changement qui a arrangé les affaires des Japonais qui ne se sont pas fait prier pour appuyer sur le champignon et signer le but de la victoire par l’intermédiaire de Kenesuke Nagai qui, à six minutes de la fin du temps réglementaire, a exploité une bévue du gardien marocain, Mohamed Amsif.
Après deux matches joués, sanctionnés par une issue de parité et une défaite, la sélection marocaine se trouve troisième avec un petit point au compteur, juste devant son prochain adversaire (mercredi à 16h00), l’équipe olympique d’Espagne qui, décidément, ne fait pas honneur au standing de la «Roja», sacrée doublement championne d’Europe chez les grands et chez les moins 21 ans.
Les Espagnols se sont inclinés (1-0) pour la deuxième fois devant le Honduras qui porte son capital point à quatre unités, derrière le Japon, leader de la poule qui, avec six points, a déjà assuré sa qualification au stade des quarts. Sachant que lors du troisième match, le Honduras n’a besoin que d’un nul pour franchir le cap des huitièmes et renvoyer l’équipe du Maroc au bercail.
Pour ce qui est de la seconde journée des autres groupes, la Grande-Bretagne et le Sénégal dominent la poule «A» avec quatre points chacun. Les Britanniques ont eu raison de la sélection émiratie par trois à un, au moment où les Sénégalais ont disposé de l’Uruguay sur la marque de deux buts nets. Au groupe «B», la pole position est partagée par le Mexique et la Corée du Sud (4 pts) tombeurs respectivement du Gabon (2-0) et de la Suisse (2-1). Enfin au groupe «C», le Brésil (1er avec 6 pts), avec un excellent Neymar, n’a pas trop fait dans les détails, prenant le meilleur sur la Biélorussie (2ème avec 3 pts) sur le score de 3 à 1. Quant à l’Egypte, elle a raté le coche, se contentant du nul, un but partout, devant la Nouvelle-Zélande, ces deux protagonistes ferment la marche (1 pt).









Fiche technique

Stade: St James' Park.
Pelouse: bon état.
Spectateurs: 40.000 environ.
Arbitre: Moen Svein Oddvar (Norvège).
Buts:
Maroc:0
Japon: 1 Kensuke Nagai (84è).
Avertissements:
Maroc: Driss Fettouhi (29è), Abdelaziz Berrada (88è), Abdellatif Noussir (89è).
Les deux sélections:
Maroc:
Mohamed Amsif, Abdellatif Noussir, Mohamed Aberhoune, Abdelhamid El Kaoutati, Zakaria Labied, Driss Fettouhi (Cap.(Soufian El Hassnaoui 87è), Noureddine Ambrabet (Imad Najah 71è), Abdelaziz Berrada, Soufiane Bidaouio (Omar El Kaddouri 74è), Houcine Kharja, Yassine Jebbour.
Entraîneur: Pim Verbeek (Pays-Bas).
Japon:
Gonda Shuichi, Takunaga Yuhei, Ohgihara Takahiro, Yochida Maya (Cap.), Otsu Yuki (Saito Manabu 78è), Higashi Keigo, Nagai Kensuke, Sakai Gotoku, Suzuki Daisuke, Yamaguchi Hotaru, Kiyotaki Hirochi (Kenyu Sugimoto 89è).
Entraineur: Sekizuka Takachi (Japon)

Ils ont dit

Abdelhamid El Kaoutari: "Comme lors du premier match, nous avons bien commencé le jeu, mais il nous manquait ce geste final. Les joueurs ont fait ce qu'il fallait mais la chance n'était pas de notre côté. Les Japonais sont une grande équipe et ils rentrent de leur championnat national, donc plus frais physiquement que nous".
Houcine Kharja: "On s'est créé beaucoup d'occasions mais nous avons péché par manque de chance. Plusieurs joueurs font le Ramadan et c'est un peu difficile de suivre le rythme des Japonais. Notre objectif était de décrocher les trois points. On a fait de notre mieux et nous continuerons à nous battre jusqu'â la dernière minute".
Driss Fettouhi: "Le match était très difficile. Le Japon, après sa première victoire, a voulu trancher dès aujourd'hui pour bien préparer la suite du tournoi. Les joueurs japonais étaient moralement et physiquement supérieurs, d'autant que la chance était plus de leur côté. Ce n'est pas encore terminé pour nous, on ne va pas baisser les bras en espérant battre l'Espagne et voir ce que le destin nous réserve".
Takashi Sekizuka (entraîneur japonais): "Le Maroc a une bonne équipe. Pour nous, peu importe l'adversaire, nous étions concentrés sur notre mission, à savoir les trois points qui nous qualifient automatiquement pour le tour suivant. Nous allons continuer sur le même rythme et voir match par match. Notre objectif est d'aller le plus loin possible dans ce tournoi".
MAP


MOHAMED BOUARAB
Mardi 31 Juillet 2012

Lu 742 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs