Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Création à Rabat du Réseau des avocates et avocats contre la peine de mort

Pour une politique pénale à dimensions humaine et éducative




Création à Rabat du Réseau des avocates et avocats contre la peine de mort
Une ONG baptisée «Réseau des avocates et avocats contre la peine de mort» a été créée vendredi à Rabat lors d’une rencontre organisée sous le thème «Les avocats, défenseurs de la vie».

Selon son statut, ce réseau «œuvrera à fédérer les efforts nationaux et internationaux pour l’abolition totale de la peine de mort du système judiciaire marocain dans l’optique de sa suppression à l’échelle mondiale, comme il veillera à entreprendre toutes les démarches pour que le Maroc ratifie le deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques et le Statut de la Cour pénale internationale».

L’ONG prévoit également d’élaborer des pétitions et propositions pour l’abolition de la peine de mort et les soumettre à l’institution législative, conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution, dont le réseau veillera à la mise en œuvre des articles relatifs au droit à la vie et à la lutte contre les traitements cruels et toutes les formes de torture. 
De même, le Réseau s’assigne pour objectif de militer pour une réforme profonde de la législation judiciaire marocaine dans le but de mettre en œuvre une politique pénale à dimensions humaine et éducative, en droite ligne avec les approches gouvernementales dans les domaines social et économique, outre l’organisation de campagnes médiatiques afin d’inciter l’Exécutif à ratifier les conventions internationales relatives à l’abolition de la peine de mort.  
«Le Réseau des avocates et avocats contre la peine de mort» comprend en son sein le Bureau de coordination nationale, présidé par Abderrahim El Jamai et le Bureau national, qui comprend 51 membres.
 A cette occasion, le président du Réseau, M. El Jamai a annoncé l’organisation de plusieurs rencontres et sessions de formation pour les avocats affiliés au réseau en matière de défense dans les procès pouvant aller jusqu’à la peine de mort. 

Il a également fait observer que nombre de pays ont aboli la peine de mort, et leur nombre ne cesse d’augmenter, émettant le souhait de voir le Maroc être précurseur dans l’abolition de la peine de mort au niveau de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.  Il a déclaré en ce sens que le Réseau scellera des partenariats avec d’autres ONG, notamment la Coalition nationale pour l’abolition de la peine de mort au Maroc (CNAPM) et le Réseau des parlementaires contre la peine de mort. 

MAP
Lundi 23 Décembre 2013

Lu 568 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs